16.04.2016, 01:02

Comme s’ils n’y étaient plus

Premium
chargement
Tout le monde s’accorde pour louer les qualités de l’espace Ta’tou. Côté financement par contre, un élu a exprimé la honte qui l’habite.

CORNAUX Aucune question du Conseil général sur le surcoût de l’espace Ta’tou.

S’il devait y avoir un législatif qui s’en remet corps et âme à la fusion des communes de l’Entre-deux-Lacs, ce pourrait être celui de Cornaux. Et la séance du Conseil général corbanetsch, mercredi dernier, serait la démonstration de la fin de cycle d’une autonomie communale.

Les conseillers généraux avaient l’opportunité de tancer leur exécutif qui a engagé des montants qu’il...

À lire aussi...

RestaurationRéouverture du restaurant social de Caritas à NeuchâtelRéouverture du restaurant social de Caritas à Neuchâtel

LoisirsNeuchâtel: les piscines rouvrent, les guichets aussiNeuchâtel: les piscines rouvrent, les guichets aussi

AnimauxLa SPA neuchâteloise n’a presque plus d’animaux à placerLa SPA neuchâteloise n’a presque plus d’animaux à placer

FormationUniversité de Neuchâtel: plus de 10 000 examens à distanceUniversité de Neuchâtel: plus de 10 000 examens à distance

LoisirsKerzers: le Papiliorama va rouvrir le lundi 8 juinKerzers: le Papiliorama va rouvrir le lundi 8 juin

Top