22.06.2019, 18:00

Colombier: gâteau géant pour les 50 ans du collège de Cescole

chargement
Le gâteau géant a fait sensation samedi matin.

PORTES OUVERTES Contemporain du premier pas de l’homme sur la Lune, le collège de Cescole fête ses 50 ans cette année. Principal changement de ce demi-siècle de vie: l’arrivée des natels dans le préau, pardi!

L’homme n’a pas seulement fait son premier pas sur la Lune en 1969. Il a aussi construit le collège secondaire de Cescole, devenu Cercle scolaire en 2012 avec l’intégration des établissements de Colombier, Boudry, Auvernier, Bôle et Rochefort. En 50 ans, les bâtiments de l’avenue de Longueville ont vu passer près de 10’000 élèves.

Fini, les billes à la récré!

Ce chiffre rond de bougies sur le gâteau a incité le Cercle à ouvrir ses portes au public, vendredi et samedi à Colombier. Et il n’y a pas photo: ce sont les images d’archives qui racontent le mieux ce demi-siècle de vie scolaire, de joutes sportives, de camps de ski et de spectacles de fin d’année. 

L’exposition de photos a rencontré un franc succès. Photo Muriel Antille

Des panneaux confectionnés par quelques-uns des 750 élèves du collège de Longueville (le Cercle lui-même en compte près de 1900) ont mis des mots d’enfants sur 50 ans d’évolution. Il n’y a plus d’élastiques, de billes ou de corde à sauter à la récré, ni de miches de pain à 50 centimes… Et ouf, les châtiments corporels ont été abolis.

Il n’y a plus de bagarres à la récré, mais un message peut être beaucoup plus destructeur qu’un coup de poing
Pierre Wexsteen, directeur du Cercle scolaire de Cescole

Le plus grand changement? «L’arrivée du natel», lâche Pierre Wexsteen, directeur du Cercle scolaire de Cescole. Cet appareil «extraordinaire» alimente un paradoxe quotidien. «Les élèves n’ont pas le droit d’utiliser leur téléphone à l’école (sauf avec un adulte), mais en même temps, on leur demande de faire des ‘pocket films’ pour les festivités de fin d’année…»

Un autre harcèlement

Pour Pierre Wexsteen, la prévention et la vigilance doivent être permanentes: «Le natel est un outil terrible de harcèlement. Il n’y a plus de bagarres à la récré, mais un message peut être beaucoup plus destructeur qu’un coup de poing.»

A relever encore que la chorale, l’orchestre et le groupe théâtre de Cescole présenteront leur spectacle «50 ans ça conte» le mardi 25, le mercredi 26 et le jeudi 27 juin à 19h30 dans le préau couvert du Collège de Longueville, à Colombier (billet en vente au secrétariat).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ÉducationFaut-il interdire les natels à la récré dans le canton de Neuchâtel?Faut-il interdire les natels à la récré dans le canton de Neuchâtel?

Ecole obligatoireLes adolescents neuchâtelois sont-ils tous accros au natel à la récréation?Les adolescents neuchâtelois sont-ils tous accros au natel à la récréation?

TransportsColombier: les élèves de Cescole récupèrent un de leurs busColombier: les élèves de Cescole récupèrent un de leurs bus

Top