18.11.2018, 14:02

«Chorus»: les chanteurs neuchâtelois au Taquet éliminés

chargement
Un grand moment pour les Neuchâtelois.

Télévision Samedi soir, six chorales concouraient pour la finale de l’émission de la RTS, «Chorus». Les Neuchâtelois de Super Chœur au Taquet (S.C.A.T) éliminés avec les honneurs.

«Nous sommes surtout déçus de ne pas pouvoir revivre une telle expérience à la finale, on y prend goût», confiait, ce dimanche, Sébastien Frochaux, chef du chœur S.C.A.T., au lendemain de la nouvelle émission de la RTS, «Chorus».

«Vous êtes des fous!». 

Les seize Neuchâtelois, qui passaient en dernier, après une heure d’attente en coulisses, misaient sur une reprise de «Mas que nada». Rythmiquement, la chanson de Sergio Mendes est déjà difficile, mais revisitée dans une version polyphonique, là, franchement… «Vous êtes des fous», s’est écriée la chanteuse Alizé Oswald (d’Aliose), membre du jury aux côtés de Marc Aymon. Autant dire des kamikazes. Mais des kamikazes heureux à l’énergie communicative.

En savoir plus : La prestation des Neuchâtelois en vidéo (dès 1h 23mn)

Avec ou sans postiche

Evidemment, avec «Rendez-vous» de Stromae, les 50 chanteurs de Chœur de mon cœur (Estavayer-le-Lac) avaient plus de chances. De même, le medley alliant chant a cappella et Lady Gaga des Lausannoises The Postiche ou encore le gospel rock punchy de One Step, groupe également lausannois. Tous trois ont été plébiscités par le jury et les téléspectateurs, dont le vote compte pour moitié.

Gentille «Nouvelle Star»

«C’est un choix logique», estime Sébastien Frochaux, bon joueur, «dans la mesure où le gagnant de la finale défendra la Suisse à l’Eurovision des chorales.»

Pour S.C.A.T., ensemble issu des Chœurs de jeunes de Neuchâtel, l’émission a été l’occasion de faire connaître son travail vocal exigeant et original. C’est là l’intérêt de ce nouveau programme fédérateur. Cette version gentille de la «Nouvelle Star» célèbre dans toute sa diversité la belle tradition du chant choral en Suisse romande. Laurent Voulzy en est le parrain et Jonas Schneiter le charmant animateur.

Tout sourire, encourageants, admiratifs (même en cas de déraillement notoire), Alizé Oswald et Marc Aymon ne sont pas là pour dégommer. Samedi soir, tout le monde était «sexy, talentueux, très belles (même les hommes?)…» Un peu «too much»? Peut-être! Mais pour une fois que la musique adoucit vraiment les mœurs…

Rocking Chair aussi en lice
Samedi 24 novembre, les Chaux-de-Fonniers de Rocking Chair seront en lice avec cinq autres concurrents. Ces choristes issus d’Evaprod, rodés à la scène, au look punk décalé, ne devraient pas passer inaperçus…

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CommunesSaint-Blaise comme vous ne l’avez jamais vueSaint-Blaise comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesHauterive comme vous ne l’avez jamais vueHauterive comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesLa Tène comme vous ne l’avez jamais vueLa Tène comme vous ne l’avez jamais vue

EntretienNeuchâtel, une ville dont «il faut être fier»Neuchâtel, une ville dont «il faut être fier»

CommunesNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vueNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vue

Top