05.12.2018, 13:12

Budget dans le rouge pour La Grande Béroche

chargement
Vue aérienne de Vaumarcus et de son château, localité de la Grande Béroche.

Finances Un demi-million de déficit, sur un total de charges de 37 millions, c’est ce que prévoit le budget 2019 de La Grande Béroche, le premier entièrement «maison». L’exécutif montre du doigt la péréquation et la «confiscation» d’un point d’impôt par le canton.

Le législatif de La Grande béroche examinera le 17 décembre le budget 2019 de la commune née le 1er janvier 2018. Il s’agit du premier budget entièrement élaboré par les nouvelles autorités. Il présente un déficit de 529’157 francs, sur un total de charges de 36,96 millions de francs.

Le Conseil communal précise qu’un «énorme travail a été réalisé depuis le mois de septembre». Avant même de se pencher sur le budget, il anticipait un excédent de dépenses de 1,2 million de francs. Certaines économies d’échelle et des recettes supplémentaires ont été trouvées, notamment en matière de taxes causales et de revenus imposables.

Le canton montré du doigt

La commission financière note «avec une certaine satisfaction que les charges semblent relativement bien maîtrisées». Avec ce bémol qu’il est «quelque peu aléatoire» de comparer deux budgets sans la moindre vérification par des comptes clôturés.

Le budget 2018 était issu des comptes agréés 2016 des six anciennes communes corrigés par la prise en compte de dépenses pérennes et ponctuelles. Il était également déficitaire, de 189’263 francs, après amendement du Conseil général. Il avait fallu tenir compte de ce que le Conseil communal nomme «la confiscation d’un point d’impôt 358’700 francs par le canton».

Lors de l’élaboration du budget 2019, le Conseil communal a été, écrit-il, «à nouveau confronté à une augmentation significative de notre participation à la péréquation». En 2018, celle-ci se montait à 2,12 millions de francs. En 2019, elle sera de 2,9 millions de francs, soit une hausse de 0,77 million de francs.

Une indemnité pour le président

Les membres de l’exécutif de la nouvelle commune font face à une importante surcharge de travail. La Commission financière est informée de la situation. Elle n’estime cependant pas «pas opportun de débattre actuellement d’une augmentation du temps de travail des élus». Le budget 2019 inclut quand même l’octroi d’une indemnité mensuelle de mille francs pour le président du Conseil communal.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MobilitéLa Grande Béroche anticipe un aménagement territorial autour de la mobilitéLa Grande Béroche anticipe un aménagement territorial autour de la mobilité

PolitiqueA l’ouest de Neuchâtel, La Grande Béroche anticipe un développement basé sur la qualité de vieA l’ouest de Neuchâtel, La Grande Béroche anticipe un développement basé sur la qualité de vie

Conseil généralVal-de-Ruz et La Grande Béroche adoptent le même système d’évaluation des fonctionsVal-de-Ruz et La Grande Béroche adoptent le même système d’évaluation des fonctions

InsoliteLa Grande Béroche s'est choisi le même slogan que Les BoisLa Grande Béroche s'est choisi le même slogan que Les Bois

PromotionAvec son nouveau logo et son slogan, La Grande Béroche soigne son imageAvec son nouveau logo et son slogan, La Grande Béroche soigne son image

Top