09.03.2016, 09:09

Boudry: Cicor plonge dans les chiffres rouges en 2015

chargement
L'entreprise neuchâteloise a plongé dans les chiffres rouges en 2015.

Electronique Le groupe technologique neuchâtelois Cicor, basé à Boudry, a essuyé une perte nette de 4,1 millions de francs l'an dernier.

Cicor a plongé dans les chiffres rouges l'an dernier. Le groupe technologique neuchâtelois a essuyé une perte nette de 4,1 millions de francs, contre un bénéfice de 7 millions un an auparavant.

Avant coûts de restructuration, le bénéfice atteint 0,7 million de francs. Le groupe a été confronté à un Environnement de marché difficile en Suisse. L'abolition du taux plancher a provoqué un sentiment d'incertitude, qui a entraîné une réduction ou un report des commandes, a indiqué mercredi l'entreprise active dans les circuits imprimés.

Les mesures déployées n'ont pu que compenser partiellement la tendance négative. Le recul des ventes avec deux clients importants a également conduit à une baisse des volumes. Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 10,8% à 180,6 millions de francs, alors que les entrées de commandes ont diminué de 9,4% à 176,3 millions.

La pression concurrentielle en Suisse dans le domaine de la fabrication de produits électroniques est demeurée forte en 2015, relève la firme. La demande sur les marchés des Etats-Unis et en Asie a en revanche continué d'augmenter.

Coûts de restructuration

La division des solutions électroniques (ES) a vu ses recettes fléchir de 9,7% à 131,6 millions de francs. Le chiffre d'affaires de l'unité de microélectronique avancée et de substrats (AMS) a pour sa part reculé de 13% à 49,5 millions, en raison des commandes décevantes de l'industrie horlogère.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) est également ressorti en zone négative, à -1,7 million de francs, contre un profit de 10,2 millions en 2014. Hors coûts de restructuration, il s'élève à 3,1 millions.

Pas de dividende

Compte tenu de ces résultats, le conseil d'administration de Cicor renonce à verser un dividende. L'entreprise basée à Boudry espère que les investissements réalisés et le développement des capacités de production à l'étranger se traduiront par une croissance des ventes et des résultats au second semestre 2016.

Cicor estime avoir réduit significativement sa dépendance vis-à-vis du site de production suisse et de l'évolution des taux de change. Après une réorganisation de ses activités en Suisse, le groupe a annoncé l'automne dernier une délocalisation partielle de la production en Roumanie et en Asie.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...


Cicor obtient un financement de 65 millions de francsCicor obtient un financement de 65 millions de francs

BOUDRYCicor décroche un contrat à 10
millionsCicor décroche un contrat à 10
millions

Top