01.06.2016, 03:06

Avenir flou pour le soutien scolaire donné aux migrants

Premium
chargement
1/5  

NEUCHÂTEL Des enseignants bénévoles s’inquiètent de perdre leurs locaux.

Mouhamed Basse est inquiet. Ce professeur de maths et physique d’origine sénégalaise a mis sur pied en octobre 2010, avec d’autres bénévoles, des cours de soutien scolaire destinés aux écoliers, particulièrement à ceux issus de la migration. Et il craint que les jours de ces cours soient comptés.

Chaque samedi...

À lire aussi...

TransmissionBôle: l’entreprise de rodage HJB SA change de main, de nom et devient Mu ToolsBôle: l’entreprise de rodage HJB SA change de main, de nom et devient Mu Tools

PandémieCressier: vaccinés contre le Covid-19, les résidents de l’EMS sont soulagésCressier: vaccinés contre le Covid-19, les résidents de l’EMS sont soulagés

PandémieLa caserne neuchâteloise de Colombier barricadée contre le CovidLa caserne neuchâteloise de Colombier barricadée contre le Covid

AccidentCressier: elle rate son virage et finit dans le décorCressier: elle rate son virage et finit dans le décor

PolitiqueCortaillod: les candidats à l’élection complémentaire sont connusCortaillod: les candidats à l’élection complémentaire sont connus

Top