13.03.2019, 19:30

Atteinte d’endométriose sévère, une Neuchâteloise témoigne

Premium
chargement
Saroj Gagnebin Bourquin est co-responsable de l'antenne neuchâteloise de S-endo, une association qui vient en aide aux femmes atteintes d'endométriose.

Santé Atteinte d’une forme sévère d’endométriose, une maladie gynécologique encore méconnue, Saroj Gagnebin Bourquin a décidé de témoigner pour éviter à d’autres son calvaire.

Saroj Gagnebin Bourquin nous reçoit dans le salon de son élégante maison de Bevaix. Elle nous apparaît souriante et pleine d’entrain. Pourtant, même si elle n’en laisse rien paraître, elle souffre. Terriblement.

Comme une femme sur dix en Suisse, la Bevaisanne est atteinte d’endométriose, une maladie gynécologique relativement méconnue (lire ci-dessous). Elle en est au stade 4, le...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top