Neuchâtel: on a testé pour vous une "escape room" dédiée au trafic d'organes

chargement

Divertissement Menottés et enfermés dans une cellule... voila ce qui attend celles et ceux qui se risqueront à pousser la porte du 15, rue des Usines à Neuchâtel.

 05.01.2018, 18:08
Lecture: 5min
Premium
Joanne Bays fait entrer les prisonniers volontaires.

Il ne faut surtout pas se fier au sourire accueillant de Joanne Bays. La sympathique instigatrice de la première «escape room» qui vient d’ouvrir à Neuchâtel est de mèche avec des trafiquants d’organes. Et elle s’est donné une peine de chien pour enfermer celles et ceux qui ont l’audace de franchir le seuil du 15 de la rue des...

À lire aussi...

AccidentMarin: elle fait un malaise après son accidentMarin: elle fait un malaise après son accident

FestivitésNeuchâtel: la Fête des voisins rencontre un grand succèsNeuchâtel: la Fête des voisins rencontre un grand succès

FresqueNeuchâtel: une fresque photographique pas banaleNeuchâtel: une fresque photographique pas banale

Artistes de rueNeuchâtel: une guggenmusik débarque par surprise au centre-villeNeuchâtel: une guggenmusik débarque par surprise au centre-ville

CirculationMotard blessé dans un accident à NeuchâtelMotard blessé dans un accident à Neuchâtel

Top