23.03.2020, 17:32

A Rochefort, on espère encore fouiller cet été dans les ruines du château

Premium
chargement
Les ruines du château de Rochefort durant le chantier de fouilles, en 2019.

Patrimoine Cet été doit être le théâtre de la troisième et dernière année de fouilles et de valorisation des ruines du château de Rochefort. Alors qu’un important don est en attente à cause du coronavirus, le président de l’association Jean-Jacques Aubert fait le point.

La troisième année de travail sur les ruines du château de Rochefort aurait dû être lancée jeudi dernier. Ce soir-là, le Conseil général du village devait se prononcer sur un don de 30 000 francs à l’Association des amis du château, l’Aacro, en charge des travaux de valorisation du site. Le coronavirus étant passé par là, la séance a été annulée, mettant pour l’heure le projet en stand-by.

En savoir plus: Le château de Rochefort ressort de terre

«Nous attendons les réponses de nos bailleurs de...

À lire aussi...

ArchéologieCoup de vieux sur la colline de RochefortCoup de vieux sur la colline de Rochefort

PatrimoineLe château de Rochefort ressort de terreLe château de Rochefort ressort de terre

ArchéologieComment un dirigeable révolutionne l’archéologie neuchâteloiseComment un dirigeable révolutionne l’archéologie neuchâteloise

HistoireLes apprentis archéologues passent le Val-de-Travers au cribleLes apprentis archéologues passent le Val-de-Travers au crible

Top