15.07.2016, 11:47

A Neuchâtel, l'orgue de la chapelle de la Maladière refait peau neuve cet été

chargement
1/20  

NEUCHÂTEL Depuis sa construction en 1988, l’orgue de la chapelle de la Maladière subit pour la première fois un relevage, une révision complète qui s'effectue tous les vingt ans. Dans un mois et demi, l'instrument aura retrouvé son lustre (et sa sonorité) d'antan.

Dépoussiéré, ciré, accordé, l’orgue de la chapelle de la Maladière à Neuchâtel refait peau neuve cet été. Cette révision complète de l'instrument a été confiée à F&L Ayer, une manufacture fribourgeoise. Durant huit semaines, Jean-Daniel Ayer, facteur d’orgue, et son épouse Monique, s’attèlent à cette tâche d’envergure. Ils nettoient les pièces en bois, poncent les pédales, graissent les mécaniques. Les 1072 tuyaux de 20 cm à 2m50 de haut sont sortis de leur socle en bois pour être dépoussiérés. "Une fois nettoyés, ils sont remis en place, puis accordés. Ainsi, le son retrouve sa clarté", explique Jean-Daniel.

Le témoignage du facteur d'orgues est à lire dans nos éditions payantes de demain jeudi. / DOE


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PerformanceElle joue tous les instruments du thème de Star Wars seule à l'orgueElle joue tous les instruments du thème de Star Wars seule à l'orgue

LA CHAUX-DE-FONDSL’orgue de l’Abeille s’en va au soleilL’orgue de l’Abeille s’en va au soleil

Top