24.05.2020, 14:45
Lecture: 4min

A Cortaillod, le Buffet d’un tram reprend, aussi confiant que possible

Premium
chargement
D'apprenti à patron: Anthony Montandon a repris le Buffet d'un tram au mois de janvier dernier.

Déconfinement Quinze jours après sa réouverture, le Buffet d’un tram à Cortaillod tourne encore au ralenti. Le week-end de l’Ascension a redonné un peu de baume au cœur à l’équipe du restaurant, mais le chômage partiel demeure indispensable pour ne pas devoir licencier, estime le patron.

«Je ne suis pas le plus à plaindre, je pense qu’il y a d’autres restaurants qui doivent plus tirer la langue que nous.»

Arrivé il y a douze ans dans la maison comme apprenti, Anthony Montandon, a repris le Buffet d’un tram, à Cortaillod, en janvier dernier. «C’était un rêve. Dès que j’ai mis un pied en cuisine, j’ai dit à mon patron qu’un jour, je reprendrai le restaurant», confie le Franco-Suisse qui va...

À lire aussi...

DéconfinementSur les hauteurs de La Chaux-de-Fonds, la Buvette du Maillard mise sur l’optimismeSur les hauteurs de La Chaux-de-Fonds, la Buvette du Maillard mise sur l’optimisme

ReportageRestaurants neuchâtelois: le casse-tête des mesures barrièreRestaurants neuchâtelois: le casse-tête des mesures barrière

CoronavirusBars et restaurants doivent fermer leurs portes à minuit au plus tardBars et restaurants doivent fermer leurs portes à minuit au plus tard

PandémieLes restaurants du centre-ville de Neuchâtel peu fréquentés pour leur réouvertureLes restaurants du centre-ville de Neuchâtel peu fréquentés pour leur réouverture

Top