29.08.2009, 09:20

Mot de passe: «aLI BAba eT leS 40 vOLeUrS»

chargement

Il faut l'avouer, j'étais tout penaud, l'autre dimanche, en raccrochant le téléphone. A l'autre bout du fil, l'informaticien de piquet que j'avais dérangé venait de m'expliquer pourquoi l'accès au système de travail m'était refusé: par trois fois, j'avais inscrit un mot de passe erroné… Sans le vouloir, j'avais concocté une belle salade mêlée composée des multiples «codes secrets» qui se carambolent dans ma petite tête.

Ni une ni deux, je suis donc parti à la recherche d'une solution. Mais les conseils distillés par la Toile en vue de créer un bon mot de passe facile à retenir ne m'ont pas été d'un grand secours. L'idée la plus répandue consiste à utiliser une phrase courante et d'en extraire la première lettre de chaque mot. Ainsi, «Ali Baba et les quarante voleurs» devient le mot de passe «abelqv». Jusqu'ici, ça va. Sauf que le code est considéré à peine plus sûr que «12345». Pour élever le degré de complexité, le Net propose d'ajouter des majuscules, des minuscules et des chiffres. Ainsi, «Ali Baba et les quarante voleurs» devient «aLI BAba eT leS 40 vOLeUrS». Mais dans la mesure où certains systèmes n'acceptent pas les phrases, il faut utiliser l'abréviation «aBel40v». Facile à retenir? Bof! Surtout lorsqu'on apprend qu'un code de huit caractères a une durée de vie - question sécurité - d'une semaine. Deux solutions s'offrent donc à moi: ne rien changer (au risque de déranger à nouveau les informaticiens) ou utiliser un logiciel de gestion des mots de passe. Ou, peut-être, de commencer à combattre Alzheimer.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Bas les masques: l’autre solution», l’air du temps d’Eric Lecluyse«Bas les masques: l’autre solution», l’air du temps d’Eric Lecluyse

Liberté d’expressionEclairage de Claude-Alain Kleiner: «enseigner, l’art d’émanciper!»Eclairage de Claude-Alain Kleiner: «enseigner, l’art d’émanciper!»

Liberté de croyancePoint de vue de Nicolas Rousseau: «Double imposture!»Point de vue de Nicolas Rousseau: «Double imposture!»

BilanElections communales: Verts en verve, PLR en maîtrise, PS en reculElections communales: Verts en verve, PLR en maîtrise, PS en recul

Chronique«A bulletin égaré», l’Air du temps d’Antoine Willemin«A bulletin égaré», l’Air du temps d’Antoine Willemin

Top