02.06.2009, 08:50

Une soirée chorale infiniment roborative

chargement
Par Denise de Ceuninck

«Vous l'avez vu... mais quoi? le bonheur?», interroge la chanson. Sûr que l'immense public qui a empli la salle de Musique de L'Heure bleue, vendredi dernier, l'a ressenti, ce bonheur. Et tout d'abord par la vision roborative que la masse des enfants en scène, joyeux et disciplinés, a répercutée sur l'auditoire. Sous l'autorité calme de Olivier Richard, la chorale du collège de l'Ouest a offert un excellent concert, un répertoire bien dans les schémas de l'enfance. Répartis en groupes, selon les degrés scolaires, tous chantent par c½ur. Ils ont travaillé d'abord avec leurs maîtres de classes qui, présents en coulisse vendredi, ont esquissé, parfois, un accompagnement vocal.

Les voix d'une pureté enfantine, sont belles, nuancées. Quelques musiciens du département jazz du Conservatoire neuchâtelois, dirigés par la violoniste Vanessa Loerkens, y sont allés d'une petite improvisation. La pianiste a été sollicitée tout au long du concert. Tout a été présenté avec goût. La chanson activant les lettres minuscules et les majuscules a réuni, en fin de programme, tous les degrés du collège. On n'oubliera pas de citer les savoureuses annonces, faites par de jeunes acteurs inspirés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LoisirsA La Chaux-de-Fonds, on sort le bob pour aérer les enfantsA La Chaux-de-Fonds, on sort le bob pour aérer les enfants

RétrospectiveEn 2000, la résistante française Lucie Aubrac était à La Chaux-de-FondsEn 2000, la résistante française Lucie Aubrac était à La Chaux-de-Fonds

HistoireL’époque où les Chaux-de-Fonniers lugeaient jusque sur le PodL’époque où les Chaux-de-Fonniers lugeaient jusque sur le Pod

VinNon-filtré: une nouvelle étiquette fleurie pour les vins de La Chaux-de-FondsNon-filtré: une nouvelle étiquette fleurie pour les vins de La Chaux-de-Fonds

Plaisirs d’hiverLes Brenets: il vaut mieux éviter les parties de hockey sur le lac geléLes Brenets: il vaut mieux éviter les parties de hockey sur le lac gelé

Top