13.05.2019, 17:24

Une Locloise condamnée pour escroquerie à l'aide sociale

Premium
chargement
Les bénéficiaires de l'aide sociale ne peuvent cacher des éléments impunément.

Tribunal Une sexagénaire a été reconnue coupable d’escroquerie à l’aide sociale pour avoir caché qu’elle vivait en concubinage.

Le tribunal régional des Montagnes et du Val-de-Ruz a condamné ce lundi matin à une peine de trois mois de prison avec sursis durant deux ans, la sexagénaire locloise, jugée le 8 avril dernier, pour escroquerie. La femme avait indûment touché des prestations de l’aide sociale durant près de quatre ans, en cachant qu’elle vivait en concubinage avec un homme...

À lire aussi...

JusticeLe Locle: ils roulent en Ferrari et piquent près de 250'000 francs à l'aide socialeLe Locle: ils roulent en Ferrari et piquent près de 250'000 francs à l'aide sociale

SociétéLe Locle: quels moyens contre la fraude à l’aide sociale?Le Locle: quels moyens contre la fraude à l’aide sociale?

Aide matérielleLa Chaux-de-Fonds: l’Office d’aide sociale est à bout de souffleLa Chaux-de-Fonds: l’Office d’aide sociale est à bout de souffle

Top