02.03.2017, 15:21

Un premier EP pour le dj et producteur cerneunier Pavel

chargement
Pavel, aka Etienne Bel, s'est déjà produit une dizaine de fois à Bikini Test.

Musique Le producteur et dj Pavel, aka Etienne Bel, sort son tout premier EP, en format digital, "Tremens Riddim". Quatre titres tour à tour intime, coloré ou mélancolique, produits et mixés dans les Montagnes neuchâteloises.

"Tremens Riddim". Ou en français, des "séquences tremblantes". C'est le nom du premier EP, signé par le producteur et dj originaire du Cerneux-Péquignot, Pavel.

De son vrai nom Etienne Bel, le musicien propose quatre titres, dont une reprise et trois morceaux de sa composition. Entièrement autofinancé et produit sur le label montagnon Eclect Records dont est membre Pavel, l'EP est disponible depuis le 10 février sur bandcamp.

Nappes mélancoliques et éclaircies

"J'écoute énormément de musique. Chaque mois de 300 à 400 nouveaux morceaux viennent rejoindre ma bibliothèque musicale, venus de tous horizons", relate le mélomane de 24 ans. Electronica, house, techno, mais aussi hip-hop voire Musique classique, ces influences guident le producteur et dj depuis ses débuts en 2010.

Le résultat? Des nappes mélodiques se mêlant les unes aux autres dans une atmosphère mélancolique parsemée d'éclaircies plus joyeuses. "J'aime la musique triste", confie Etienne Bel.

Un oiseau sous acide

"C'est avec mon ami de lycée Virgile Crelier (réd: compositeur chaux-de-fonnier disparu en 2012) que j'ai commencé en 2010. C'était un sacré bon musicien", relate le Cerneunier. Son nom de scène renvoie d'ailleurs à cette époque. "Cela remonte à quand nous composions avec Virgile. Nous avions sorti un son qui nous faisait penser à celui d'un oiseau sous acide que nous avions alors appelé Pavel."

Même après son départ, pas question pour lui de ranger les platines. Au contraire. "Je consacrais tout mon temps libre à m'entraîner pour en comprendre de mieux en mieux les mécanismes." Et d'ajouter: "Choisir ce nom, c'est à la fois un souvenir et un hommage."

Lives et compilation

Cinq ans plus tard, Pavel compte des dizaines de dates à son actif en tant que dj. Il compte aussi une apparition sur une compilation du label tchèque Neo Violence en février 2016 (voir vidéo ci-dessous).

Un second morceau de sa composition sortira sur ce même label, dans la compilation annuelle prévu à la mi-mars 2017. "J'ai aussi occasionnellement sorti plusieurs morceaux individuellement sur des plateformes de partage", relève-t-il.

Double volonté

Cet EP vient finalement d'une double volonté. Celle d'officialiser sa production et celle de mettre en lumière le travail accompli par le label. "Nous aimerions sortir un EP tous les quatre mois environ, en format digital", explique le Cerneunier. "Dans un premier temps pour promouvoir les artistes du label puis en invitant d'autres musiciens."

Actuellement étudiant en tourisme à l'Université de Lausanne, Etienne Bel espère un jour pouvoir vivre de sa musique. D'ici là, il continuera à sévir sur les scènes des clubs romands. Une date se dessine actuellement pour la fin du mois de mars au Locle.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

"Eclect Records" en live

C'est une petite révolution pour le label chaux-de-fonnier Eclect Records. Demain soir, ses trois producteurs...

    30.04.2015 00:01
Premium

MusiqueLe DJ neuchâtelois Pavel s’offre les services d’une pointure pour son dernier clipLe DJ neuchâtelois Pavel s’offre les services d’une pointure pour son dernier clip

Top