24.05.2018, 15:19

L'expert-comptable chaux-de-fonnier condamné à trois ans de prison, dont une année ferme

chargement
Le HCC, ici contre Ajoie en mars, était l'une des principales victimes du comptable. Contrairement à plusieurs autres, il a été remboursé.

Justice Un expert-comptable a été condamné cet après-midi à trois ans de peine privative de liberté, dont une année ferme, pour des abus de confiance répété. Il avait détourné 3,4 millions de francs en jonglant avec différents comptes qu'il gérait, laissant un préjudice de 680 000 francs.

Le Tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds a condamné ce jeudi un expert-comptable à trois ans de peine privative de liberté pour une série de détournements de fonds dont ont été victimes des associations, fondations et des pupilles.

Sur quinze ans, le professionnel a détourné pour 3,7 millions de francs (3,4 millions non-prescrits), en puisant dans des comptes pour reboucher des trous creusés dans d'autres comptabilités dont il avait la charge. Le préjudice bien réel atteint aujourd'hui encore 680 000 francs. Parmi les victimes connues, l'Association neuchâteloise de hockey sur glace, la fondation chaux-de-fonnière d'accueil d'enfants Le Foyer de l'écolier et le Hockey Club La Chaux-de-Fonds (HCC). Le comptable a admis les faits.

Le procureur Nicolas Aubert avait requis une peine privative de liberté de quatre ans et l'interdiction de pratiquer à titre d'indépendant toute activité liée à la finance. En particulier parce que l'accusé n'a guère tenu ses engagements de remboursement auprès des lésés, sauf pour le HCC, après avoir pu emprunter l'argent pour le faire.

"On veut qu'il rembourse et on l'empêche de travailler"

La défense a plaidé pour une peine maximale de 24 mois, compatible avec le sursis. "On veut qu'il rembourse et on l'empêche de travailler", a notamment argumenté l'avocat commis d'office de l'auteur, Jean-Marie Röthlisberger.

L'affaire avait été découverte au printemps 2016 après une dénonciation de l'autorité cantonale de protection de l'enfant et de l'adulte qui avait constaté des mouvements anormaux dans les comptes d'une personne dont le comptable avait la curatelle. Elle a fait les titres de la presse régionale, en particulier lorsque Le Foyer de l'écolier chaux-de-fonnier s'est retrouvé au bord du dépôt de bilan, avec un trou de 57 000 francs. Il a finalement été sauvé par une campagne publique de dons, soutenue par le média cantonal Arcinfo.

L'Association neuchâteloise de hockey sur glace a elle aussi été mise à mal. Pas remboursée à ce jour, le préjudice atteint pour elle 200 000 francs, l'équivalent de sa fortune ou de son budget de fonctionnement pour quatre ou cinq saisons, a relevé l'avocat Sven Schwab.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TémoignageBientôt jugé, le patron de la fiduciaire chaux-de-fonnier raconte: "J’étais dans le déni"Bientôt jugé, le patron de la fiduciaire chaux-de-fonnier raconte: "J’étais dans le déni"

Top