24.11.2015, 01:21

Un emprunt qui plombe la Ville

Premium
chargement
Un emprunt qui plombe la Ville

LA CHAUX-DE-FONDS En 2007, Laurent Kurth, alors argentier communal, signe un contrat de prêt indexé sur l’euro et ne prévoyant aucun plafond d’intérêts.

Qui accepterait de conclure un emprunt dont le taux d’intérêt, calculé d’après une formule étrange, ne connaît pas de plafond? Personne. Mais la Ville de La Chaux-de-Fonds l’a fait.

A l’époque, l’argentier de la Métropole horlogère s’appelle Laurent Kurth. C’est lui qui, en 2007, signe, en sa qualité de président du Conseil communal, avec le chancelier Sylvain...

À lire aussi...

InsoliteLa Brévine a peut-être crié au loup trop viteLa Brévine a peut-être crié au loup trop vite

AssociatifAprès un confinement communautaire à La Joux-Perret, belle reprise pour les magasins EmmaüsAprès un confinement communautaire à La Joux-Perret, belle reprise pour les magasins Emmaüs

Belle reprise post-Covid pour Emmaüs

A la suite de leur fermeture en mars pour cause de Covid-19, l’activité des magasins Emmaüs de La Chaux-de-Fonds et de...

  07.08.2020 14:20
Premium

Parlons vacancesThomas Sandoz: «On me verra sauter à l’élastique dans le Vercors avant de me voir au milieu d’un dancefloor!»Thomas Sandoz: «On me verra sauter à l’élastique dans le Vercors avant de me voir au milieu d’un dancefloor!»

Taxes78 signatures contre la taxe pour les terrasses chaux-de-fonnières78 signatures contre la taxe pour les terrasses chaux-de-fonnières

Place du MarchéLa Chaux-de-Fonds: gonflé à bloc, Peppi envahit la place du MarchéLa Chaux-de-Fonds: gonflé à bloc, Peppi envahit la place du Marché

Top