Un Chaux-de-Fonnier s’improvise youtubeur pour aider les commerçants

chargement

Covid-19 Négociant en vins et spiritueux, le Chaux-de-Fonnier Yves Degoumois se met en scène depuis le début de la pandémie dans des vidéos spontanées qui connaissent un certain succès.

 02.01.2021, 10:00
Premium
Yves Degoumois, dans son antre de la rue de l'Helvétie, à La Chaux-de-Fonds.

«J’en ai marre de ta salade, j’en ai marre de tes pâtes, je veux de la bidoche, de la barbaque, du singe!» Les mains et les joues peintes en rouge, l’air d’être à bout, Yves Degoumois égrène la liste des synonymes de «viande» dans un goût douteux qui l’amuse, un amateurisme total et assumé, sur une musique de film d’horreur… Le...

À lire aussi...

CoronavirusFermeture des commerces neuchâtelois: qui paiera l’addition?Fermeture des commerces neuchâtelois: qui paiera l’addition?

ECONOMIECoronavirus, face aux inégalités de traitement, les commerces vivent un ascenseur émotionnelCoronavirus, face aux inégalités de traitement, les commerces vivent un ascenseur émotionnel

LoisirsBoom des ventes de raquettes à neige à NeuchâtelBoom des ventes de raquettes à neige à Neuchâtel

PandémieLe Covid-19 use la santé psychique des NeuchâteloisLe Covid-19 use la santé psychique des Neuchâtelois

PandémieCovid-19: pourquoi Neuchâtel a choisi de fermer les restaurants et les barsCovid-19: pourquoi Neuchâtel a choisi de fermer les restaurants et les bars

Top