11.11.2018, 15:00
Lecture: 4min

Un Chaux-de-Fonnier raconte ses souvenirs autour d’un «poilu» de Charquemont

Premium
chargement
Charles de la Reussille montre les photos de sa grand-mère Julia et de son grand-père Charles-Edouard, qui a vécu la Première Guerre mondiale à Charquemont.

Armistice Photos et documents de famille sous le bras, l’octogénaire chaux-de-fonnier Charles de la Reussille raconte un pan de la Grande Guerre vu de La Chaux-de-Fonds. A commencer par la mort d’un poilu de Charquemont de l’autre côté du Doubs.

«Je me souviens très bien que j’allais chaque année défiler et déposer des fleurs au pied du monument aux morts de Charquemont. Le nom du beau-frère de ma grand-mère y était. Il a été tué dans les derniers temps avant l’armistice de 1918 que l’on commémore aujourd’hui.»

C’est en cherchant tout autre chose que le jeune octogénaire chaux-de-fonnier...

À lire aussi...

SociétéCamps de ski maintenus pour certains élèves du canton de NeuchâtelCamps de ski maintenus pour certains élèves du canton de Neuchâtel

InitiationLa Chaux-de-Fonds: cette semaine à l’école, c’est ski de fond!La Chaux-de-Fonds: cette semaine à l’école, c’est ski de fond!

NeigeDes panneaux de signalisation chauffants à La Chaux-de-Fonds, sérieusement?Des panneaux de signalisation chauffants à La Chaux-de-Fonds, sérieusement?

Fonction publiqueLa Chaux-de-Fonds: treize jours de congé paternité pour les employés de la VilleLa Chaux-de-Fonds: treize jours de congé paternité pour les employés de la Ville

LittératureLa Chaux-de-Fonds: peu de traces de Cendrars, décédé il y a 60 ansLa Chaux-de-Fonds: peu de traces de Cendrars, décédé il y a 60 ans

Top