09.03.2018, 16:03

Canton de Neuchâtel: trente mois ferme pour un professionnel du cambriolage

chargement
Le montant du butin s'élève à près de 60'000 francs.

 09.03.2018, 16:03 Canton de Neuchâtel: trente mois ferme pour un professionnel du cambriolage

Justice Le multi-récidiviste a commis 21 vols de novembre 2015 à mai 2016 notamment aux Verrières, aux Bayards et à La Brévine.

«Dans sa vie, il n’y a que des cambriolages, c’est son gagne-pain favori.» C’est ainsi que la procureure Sylvie Favre a décrit Novac*, jeudi, devant le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers à Boudry. Selon le dossier, ce Kosovar de 44 ans a admis avoir commis 21 cambriolages entre novembre 2015 et mai 2016. La présidente du tribunal, Nathalie Kocherhans, a prononcé une peine de deux ans et demi de prison ferme à son encontre.

«Cette affaire, c’est la pointe de l’iceberg», a déclaré la procureure. Novac ferait parti d’un groupe de criminels kosovars basé à Mulhouse, en France. «Vous avez eu de la chance, car le groupe est monté en puissance après votre arrestation. Ils ont attaqué sept bancomats dans le canton de Neuchâtel et d’autres encore dans le Jura. Dont un aux explosifs!», a souligné la procureure. «On n’a pas affaire à des enfants de chœur, mais à des professionnels.»

Le prévenu a notamment participé aux cambriolages de bâtiments communaux, d’un EMS, et de différents commerces comme le bar L’Isla, à La Brévine, la scierie des Bayards, la fromagerie Duo-Vallon ou encore la pharmacie des Verrières. «J’ai toujours voulu éviter les maisons», a minimisé Novac. Il a également siphonné plusieurs litres d’essence dans deux motos et une voiture.

100'000 francs de dégâts

D’après les estimations de la police, il a causé pour près de 100'000 francs de dégâts alors que le montant du butin s’est élevé à environ 60'000 francs. Somme que le prévenu a contestée. «Qu’avez-vous fait de l’argent?», a demandé la juge. «J’ai tout dépensé dans les casinos. J’avais un problème de jeu, mais j’ai suivi une thérapie, ça va mieux», a répondu Novac.

L’accusé n’a aucune attache en Suisse, mais ce n’est pas la première fois qu’il se fait arrêter. Il a déjà été condamné pour entrée et séjour illégal.
«C’est un garçon très gentil, même si physiquement il paraît assez brut», a assuré son avocat Joachim Lederle. En fin d’audience, Novac s’est excusé et a émis quelques regrets.

Hélène Joaquim 

*Prénom d’emprunt


Top