Sociaux à La Chaux-de-Fonds: 1,4 million de francs irrécupérables, au bas mot

chargement

Sociaux Le canton de Neuchâtel et son Office de l’aide sociale ont chiffré les dommages dus aux dysfonctionnements des Services sociaux de La Chaux-de-Fonds. Une somme de 1,4 million de francs est d’ores et déjà jugée irrécupérable, alors qu’un second montant résiduel pourrait alourdir la facture.

 18.12.2020, 10:59
Le guichet social régional, à La Chaux-de-Fonds.

«Un dommage circonscrit et chiffré». Ce vendredi matin, le canton de Neuchâtel et son Office de l’aide sociale communiquent le résultat d’un contrôle complémentaire réalisé sur le site du Service social de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Un premier montant de 1,4 million de francs est jugé irrécupérable, alors qu’un traitement approfondi est encore attendu pour 2021. «La situation du service s’est nettement améliorée depuis le contrôle effectué en mai 2019», tempère néanmoins le canton.

A lire aussi: Services sociaux de La Chaux-de-Fonds: une situation «hautement problématique»

Trois types de dommages ont été identifiés, précise le canton. Concernant des loyers payés à double en 2015-2016, si une partie de la somme a pu être récupérée, une somme de 191 000 francs n’a pas été recouvrée et sera facturée dans les comptes 2020 de la ville. Une somme résiduelle pourrait être portée aux comptes 2021, en fonction d’opérations encore en cours.

Ensuite, des «dépenses non conformes», soit «des charges d’aide matérielle qui ne s’inscrivent pas dans le strict respect des directives cantonales», ont été identifiées. Ici, ce sont 460 000 francs qui ne pourront pas être récupérés. Les dossiers contentieux, soit «les dossiers clôturés par le Service social régional et doivent encore faire l’objet de remboursements par diverses sources débitrices», provoquent un dommage irrécupérable de 790 950 francs.

«Un regard sévère sur les dysfonctionnements»

Ce montant total de 1 441 950 francs est donc définitivement à la charge des comptes 2020 de la ville, sans compter le montant résiduel relatif aux doubles loyers qui sera connu l’année prochaine. Le communiqué de l’Etat ne précise par contre pas les montants qui ont pu ou pourront être récupérés.

A lire aussi: Services sociaux de La Chaux-de-Fonds: il s’agit bien de millions

«Dans son rôle d’autorité de surveillance des Service sociaux régionaux (SSR) et de garant du bon fonctionnement de la facture sociale harmonisée, le Département de l’économie et de l’action sociale (DEAS) porte un regard sévère sur les dysfonctionnements intervenus au sein du SSR de La Chaux-de-Fonds», écrit ce vendredi le canton.

«Il est cependant satisfait que le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds ait confirmé son accord avec la décision prise par le DEAS pour éviter que l’État et les autres communes ne subissent de dommage financier. Et il se réjouit surtout que les mesures prises à sa demande ont permis à la ville de rétablir une gestion du service social saine et conforme aux attentes.»

La Chaux-de-Fonds prévoit une facture totale de 1,725 million de francs

La Ville de La Chaux-de-Fonds s’attend à une facture totale de 1,725 million de francs pour solder l’épisode des dysfonctionnements de son service de l’action sociale. Le Conseil communal va créer une provision de ce montant, à charge des comptes 2020. Il doit permettre «de compenser les manquements et erreurs identifiés sur la période 2015-2020».

Au 1,44 million identifié par l’Etat comme préjudice irrécupérable, la ville s'attend à devoir supporter un montant «qui ne devrait pas dépasser 280 000 francs» pour la partie encore en cours d’examen, concernant les locaux payés à double.

«Si la somme est élevée en regard de la situation financière de la ville, il est toutefois nécessaire de considérer ce dédommagement unique en regard d’un dysfonctionnement ayant été constaté sur quelque cinq ans, soit 345 000 francs par an sur un budget annuel d’aides sociales proche des 10 millions», tempère la Ville dans son communiqué. «Proportionnellement, cela représente un taux d’erreur d’environ 3,5%.»

Pour la Ville, ces erreurs sont essentiellement dues à une absence de processus et d’une défaillance dans le contrôle, «deux faiblesses aujourd’hui corrigées». «Les réformes du Service communal de l’action sociale entreprises dès 2020 permettent la construction d’une structure qui offre les justes prestations sociales. Des améliorations vont encore être apportées dans les processus afin de garantir à long terme l’efficience du service.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EditoServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: la transparence, rien que la transparenceServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: la transparence, rien que la transparence

EnquêteServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: il s’agit bien de millionsServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: il s’agit bien de millions

La Chaux-de-FondsServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: une situation «hautement problématique»Services sociaux de La Chaux-de-Fonds: une situation «hautement problématique»

Argent publicServices sociaux: La Chaux-de-Fonds généreuse avec l’ex-chef de serviceServices sociaux: La Chaux-de-Fonds généreuse avec l’ex-chef de service

APAISEMENTServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: Katia Babey rassure en toute transparenceServices sociaux de La Chaux-de-Fonds: Katia Babey rassure en toute transparence

Top