Seize et 18 ans de prison requis contre les auteurs présumés du matricide à La Chaux-de-Fonds

chargement

Matricide La procureure a requis 16 ans de prison à l’encontre du matricide de 2017 à La Chaux-de-Fonds et 18 ans pour sa complice présumée, sa responsabilité étant «moins diminuée».

 10.12.2019, 21:54
Premium
Le procès pour matricide se tient à l'hôtel de ville de La Chaux-de-Fonds.

On les avait surnommés «les Bonnie and Clyde du Locle». Moins d’un an après leur rencontre, leur histoire d’amour et de violence s’est terminée en octobre 2017 dans un immeuble de la rue des Vieux-Patriotes, à La Chaux-de-Fonds, par un sordide matricide. 

Le trentenaire qui s’était déchaîné avec sauvagerie sur sa mère a semblé imperturbable lors de l’ouverture du procès, ce mardi, dans un...

À lire aussi...

ApprentissageEntreprises formatrices: des défis au-delà des coûtsEntreprises formatrices: des défis au-delà des coûts

ExpositionMusée des beaux-arts du Locle: une expo qui raconte le mariage entre la montagne et l’imageMusée des beaux-arts du Locle: une expo qui raconte le mariage entre la montagne et l’image

DocumentsLa Chaux-de-Fonds: vers un site communal unique pour les archivesLa Chaux-de-Fonds: vers un site communal unique pour les archives

ETELa Chaux-de-Fonds: zone d’attraction piétonne au cœur de la villeLa Chaux-de-Fonds: zone d’attraction piétonne au cœur de la ville

FinancesLe Conseil d’Etat neuchâtelois veut venir en aide à sa manière aux régions d’altitudeLe Conseil d’Etat neuchâtelois veut venir en aide à sa manière aux régions d’altitude

Top