04.11.2018, 16:59

Sans Anglais, pas d’horlogerie neuchâteloise?

Premium
chargement
Anthony Randall, physicien et horloger britannique, lauréat du Prix Gaïa 2003.

 04.11.2018, 16:59 Sans Anglais, pas d’horlogerie neuchâteloise?

Histoire Grâce aux amisMIH et au British Horological Institute, les liens entre les Montagnes neuchâteloises, la Suisse et le Royaume-Uni sont mis en évidence. Un parterre de spécialistes a évoqué ces liens samedi à La Chaux-de-Fonds à l’occasion de la Biennale du patrimoine horloger.

Vendredi soir, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a évoqué Daniel Jeanrichard, dont la légende veut qu’il soit à l’origine de l’industrialisation de l’horlogerie dans les Montagnes neuchâteloises. L’arrière-arrière-arrière-petit-neveu de l’horloger de La Sagne travaille d’ailleurs dans l’équipe du ministre des Affaires étrangères.

Mais Ignazio Cassis a omis d’évoquer une autre moitié de cette légende. C’est en réparant la...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top