13.02.2020, 17:44

Quatre ans ferme et expulsion confirmés pour son rodéo routier au camping du Locle

Premium
chargement
Durant la course-poursuite, un policier a dû tirer sur un des pneus de l'auto du chauffard (sur le sol à gauche) pour l'obliger à s'arrêter.

Justice Ce jeudi matin, le chauffard qui avait fichu une trouille bleue aux résidents du camping du Locle, en juin 2018, a été condamné en appel par le Tribunal cantonal de Neuchâtel. Armé et multirécidiviste, ce quadragénaire du Littoral avait fait un rodéo routier du Val-de-Travers à la Mère-Commune. Son expulsion de Suisse a également été confirmée.

Dans la soirée du 23 juin 2018, les résidents du camping du Locle ont été, malgré eux, les témoins d’un rodéo routier qui avait des airs de film d’action. Soudain, ils ont vu débouler à toute allure un automobiliste, avec à ses trousses des véhicules de police. Parti du Val-de-Travers vers 20h30, Donat*, sous l’effet de drogues, a échappé à plusieurs contrôles des forces de l’ordre.

Durant la course-poursuite, le chauffard s’est débarrassé d’un pistolet d’alarme...

À lire aussi...

Course poursuiteChauffard arrêté au camping du Locle après un rodéo routierChauffard arrêté au camping du Locle après un rodéo routier

Course-poursuiteRodéo routier au Locle: chauffard multirécidiviste, armé et en possession de stupéfiantsRodéo routier au Locle: chauffard multirécidiviste, armé et en possession de stupéfiants

Top