17.09.2020, 05:30
Lecture: 4min

Péréquation: La Chaux-de-Fonds invoque son «droit moral» et réclame plus de 13 millions au canton

Premium
chargement
La conseillère communale chaux-de-fonnière Sylvia Morel détaille l'étude complémentaire mandatée par le Conseil communal sur la péréquation fédérale.

Péréquation Le deuxième rapport de la ville de La Chaux-de-Fonds sur la compensation des charges liées à l’altitude appelle l’Etat à remplir son «devoir moral» envers les communes concernées. Débat programmé la semaine prochaine au Conseil général.

Après une passe d’armes au Grand Conseil neuchâtelois, un rapport des autorités communales et une initiative populaire cantonale fraîchement aboutie, on connaît le problème: l’Etat ne transfère pas grand-chose des millions de francs qu’il reçoit de la Confédération à ses communes, pour compenser leurs frais d’altitude.

A ce titre, La Chaux-de-Fonds réclame toujours 13,5 millions de francs par an au canton, contre les 730 000 francs que la ville touche actuellement. Le Conseil communal de la Métropole horlogère a présenté mercredi l’étude complémentaire qu’il a mandatée sur le sujet, après celle...

À lire aussi...

FinancesL’initiative de soutien aux communes neuchâteloises d’altitude a aboutiL’initiative de soutien aux communes neuchâteloises d’altitude a abouti

PéréquationUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitudeUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitude

L’offensive des hauteurs

Un comité lance une initiative populaire cantonale pour que le Canton verse aux communes d’altitude 90% des 23 millions...

  13.12.2019 16:44
Premium
  Val-de-Ruz

Top