Les Loclois s’opposent à l’accord Tisa

chargement

POLITIQUE Une résolution «Le Locle hors Tisa» déposée par le groupe POP au Conseil général, et appuyée par le PS et les Verts, est soutenue par l’exécutif, inquiet pour les droits démocratiques.

  05.11.2016, 00:42
Lecture: 4min
Premium
Le PLR mis à part, les élus loclois tirent la sonnette d’alarme avant la signature de l’accord TISA, qui vise à rendre les entreprises toutes puissantes contre les intérêts démocratiques.

Le Locle sera-t-il un village d’irréductibles? Une résolution «Le Locle hors Tisa» a été déposée mercredi soir par le groupe POP au Conseil général, appuyée par le PS et les Verts, et soutenue par le Conseil communal.

Pour beaucoup de citoyens, l’Accord général sur les services (ACS), en anglais Tisa pour «Trade in services agreement», c’est du chinois...

À lire aussi...

Art contemporainLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposerLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposer

LocalUn Marché de printemps attend les Chaux-de-FonniersUn Marché de printemps attend les Chaux-de-Fonniers

FinancesLe Locle: comptes 2020 déficitaires de 3,2 millions de francsLe Locle: comptes 2020 déficitaires de 3,2 millions de francs

PolitiqueJulien Gressot, nouveau président du Parti ouvrier et populaire neuchâteloisJulien Gressot, nouveau président du Parti ouvrier et populaire neuchâtelois

FleursDes géraniums pour embellir Le LocleDes géraniums pour embellir Le Locle

Top