27.01.2016, 18:39

Le référendum brenassier sur l'augmentation des impôts a abouti

chargement
Les 178 signatures ont été déposées mercredi à l'administration communale.

Scrutin Le référendum sur l'augmentation du coefficient fiscal aux Brenets a recueilli 178 signatures. Les Brenassiers iront aux urnes.

Le référendum sur l'augmentation de dix points du coefficient fiscal aux Brenets a obtenu 178 signatures alors que seules 92 auraient suffi. Les Brenassiers iront donc voter. La date du scrutin n'a pas encore été fixée, signale le président de commune Stéphane Reichen, mais il aura probablement lieu courant ou fin avril.

Stéphane Reichen est plus ou moins surpris de ce résultat. "nous sommes évidemment déçus. Nous pensions avoir bien expliqué les enjeux de cette augmentation à la population".

Il rappelle par ailleurs que si un scrutin coûte en moyenne 5000 à 6000 francs à la commune, là, elle en sera pour quelque 10 000 francs.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusCoronavirus: le retour du beau ce week-end pourrait faire chauffer la sécurité publiqueCoronavirus: le retour du beau ce week-end pourrait faire chauffer la sécurité publique

ConfinementCoronavirus: La Chaux-de-Fonds lance deux sondages pour cerner les besoins des familles confinéesCoronavirus: La Chaux-de-Fonds lance deux sondages pour cerner les besoins des familles confinées

GuérisonThéo Huguenin-Elie: le Covid-19 est «une vraie saleté»Théo Huguenin-Elie: le Covid-19 est «une vraie saleté»

NécrologiePassionné de cinéma, José Aubry nous a quittésPassionné de cinéma, José Aubry nous a quittés

Un passionné de cinéma n’est plus

Cheville ouvrière des cinémas neuchâtelois, artisan de la révolution numérique, José Aubry s'en est allé. Hommage.

  31.03.2020 13:11

PolitiqueLe Conseil général de La Chaux-de-Fonds ne siégera pasLe Conseil général de La Chaux-de-Fonds ne siégera pas

Top