25.10.2018, 19:55

Le prix BCN innovation remis à Sy&Se, qui veut enterrer les pots de colle

chargement
Yves Perriard, président du jury (g), et Manuela Surdez (présidente de la BCN, d.), remettent leur prix à la direction de Sy&Se, Florian Telmont et Sébastien Brun, fondateur.

 25.10.2018, 19:55 Le prix BCN innovation remis à Sy&Se, qui veut enterrer les pots de colle

Innovation Battue sur le fil en 2017, la start-up chaux-de-fonnière remporte le prix BCN Innovation. Créé il y a 10 ans, le concours n’aura pas lieu en 2019. Une pause qui vise à redéfinir le prix «pour le démocratiser davantage», indique la Banque cantonale neuchâteloise.

Une nouvelle technologie d’assemblage sans colle a séduit le jury du prix BCN Innovation 2018. Déjà candidate l’an dernier, la société chaux-de-fonnière Sy&Se, installée dans les locaux de l’incubateur Neode, remporte un chèque de 300 000 francs.

Le prix a été remis jeudi soir à l’ancienne usine électrique en présence de 400 invités. Les premiers mots de Sébastien Brun, fondateur de Sy&Se ont été pour le système de formation suisse «qui m’a permis, une fois en poche mon CFC de mécanicien auto, de continuer les études d’ingénierie qui m’ont permis de me former et de fonder la société», sur la base d’un procédé issu de recherches effectuées en 2013 à la HE-Arc. 

Le procédé breveté de Sy&Se, appelé ICB (Impulse Current Bonding) permet une liaison extrêmement forte et stable, notamment entre du verre et certains métaux, des alliages et des céramiques. Il s’agit d’une sorte de soudure, jusqu’ici possible seulement entre métaux.

Cette technologie pourrait par exemple permettre de fixer un verre de montre, une lentille d’appareil optique, un écran de téléphone portable. Dans le domaine des télécommunications, des techniques médicales, de l’horlogerie ou de l’automobile, le potentiel est énorme.

À lire aussi: Sy&Se: assemblages pérennes et biocompatibles

«L’idée est géniale!», s’enthousiasme Yves Perriard, président du jury du prix BCN Innovation et professeur à l’EPFL. «Nous pensons que les perspectives de l’entreprise sont excellentes. Nous avions été séduits l’an dernier et, entre-temps, nous avons pu constater que l’entreprise a su évoluer, bien s’entourer et présenter des projets convaincants non seulement techniquement, mais aussi du point de vue marketing et financier. Nous avons été époustouflés.»

Yves Perriard explique que «la colle, dans le domaine industriel, c’est toujours une galère». Les horlogers ont développé des colles qui fonctionnent, mais celles-ci ne sont jamais aussi solides et durables que ne le sont les matériaux horlogers comme le verre, les alliages et la céramique.

La colle, talon d’Achille de l’assemblage

Du coup, la colle est une sorte de talon d’Achille pour l’étanchéité ou la solidité d’objets dont l’essentiel des composants peut durer des décennies sans se détériorer. Dans le domaine médical, la technologie ICB a l’avantage de ne pas poser de problème de biocompatibilité. Un avantage pour n’importe quel implant ou dispositif chirurgical. La solution proposée par l’entreprise, c’est d’inclure un module (qui se présente actuellement comme un gros meuble) lors de la phase d’assemblage dans la chaîne de production.

Yves Perriard espère que le prix et la notoriété qui lui est associée aideront Sy&Se à séduire les clients. Le jury a aussi désigné deux autres finalistes 2018. H2i propose un système pour démagnétiser une montre mécanique en cas de besoin, tandis que Novostia développe une valve cardiaque d’un nouveau genre.

A lire aussi: Démagnétiser une montre via un smartphone

A lire aussi: Une valve cardiaque biocompatible inédite

Pas de prix en 2019

Le prix de l’innovation ne sera pas remis l’année prochaine. Le conseil d’administration de la BCN a annoncé une «pause», dix ans après la création d’une des récompenses les mieux dotées en Suisse pour l’innovation. L’interruption doit permettre une réflexion qui vise à «démocratiser» l’accès au concours, selon la banque.

En dix ans, la BCN a analysé 166 candidatures et a versé 4,1 millions de francs aux entreprises primées. L’institution estime le bilan positif, notamment parce que les gagnantes ont, en moyenne, doublé leur effectif depuis leur distinction.


À lire aussi...

Prix BCN Innovation 2018Dix ans que la BCN offre un tremplin aux start-upDix ans que la BCN offre un tremplin aux start-up

Top