25.10.2016, 17:31

Le mythe de Mandela pousse un jeune Chaux-de-Fonnier au reportage engagé

chargement
Théophile Bloudanis, appareil en bandoulière, lors d'un séjour en Grèce. Il y a réalisé un reportage photos sur la crise des migrants.

Interview Un jeune étudiant chaux-de-fonnier, Théophile Bloudanis, voit son travail sur Nelson Mandela couronné d'une mention très bien au concours La science appelle les jeunes. Il souhaite s'engager dans le photo-reportage.

Il a 20 ans et veut s'engager. Etudiant à l'Université de Neuchâtel, le Chaux-de-Fonnier Théophile Bloudanis caresse l'idée, après ses études, de se lancer dans le photo-reportage.

A fin juin, le jeune homme a reçu une mention très bien au concours national La Science appelle les jeunes, avec un travail sur le mythe de Nelson Mandela. Sa passion de l'histoire l'a conduit à découvrir des photographes sud-africains qui l'ont poussé sur la voie de l'image.

L'interview de ce jeune intellectuel est à lire dans nos autres éditions de ce mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConcertLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chansonLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chanson

ManifestationLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième éditionLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième édition

CirculationLa Chaux-de-Fonds: perte de maîtrise sur le Chemin BlancLa Chaux-de-Fonds: perte de maîtrise sur le Chemin Blanc

ReportageLa Chaux-de-Fonds: dans la peau d’une figurante sur le tournage de «Wilder»La Chaux-de-Fonds: dans la peau d’une figurante sur le tournage de «Wilder»

SantéCoronavirus: les joueurs du HCC ne peuvent plus se serrer la mainCoronavirus: les joueurs du HCC ne peuvent plus se serrer la main

Top