23.03.2016, 23:03

Le logo officiel de la Ville du Locle crée des remous au Conseil général

chargement
Séance à remous mercredi soir au Conseil général du Locle.

Conseil général Remous autour du logo officiel de la ville mercredi soir au Conseil général du Locle. Son utilisation dans le cadre de la campagne pour la votation du 3 avril a fait l'objet d'une interpellation popiste. Celle-ci a vidé les trois quarts de la salle.

Séance houleuse mercredi soir au Conseil général du Locle. En cause: une interpellation popiste sur "L'utilisation inopportune des logos officiels de la ville du Locle".

Les quatre partis favorables à l'augmentation du taux d'occupation du Conseil communal ainsi que de son traitement annuel avaient utilisé le logo officiel de la Ville pour leurs affiches et tous-ménages dans le cadre de la campagne pour les votations du 3 avril.

La Ville avait déjà pris position par communiqué, indiquant qu'elle se distançait de cette communication qui n'avait rien d'officiel. A sa demande, ce logo avait été retiré des affiches.

Les quatre partis ont demandé en début de séance au POP de retirer son interpellation, Ce que le POP a refusé.

Au moment de traiter cette interpellation, ces quatre partis ont quitté la salle, à l'exception d'un conseiller général Vert, ne laissant que les conseillers généraux popistes pour écouter la réponse du président de la ville Denis de la Reussille. "Le Conseil communal est déçu de cette situation. Nous avons espoir d'avoir une discussion apaisée" a-t-il indiqué. Sur le fond, "une erreur a été commise". Aussi bien le service des communes qu'un avis de droit ont confimé qu'une telle utilisation du logo officiel était illicite.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Deuxième ligueLe HC Le Locle en finale «pour la gagner»Le HC Le Locle en finale «pour la gagner»

NécrologieAvec Irène Brossard, c’est une belle voix chaux-de-fonnière qui s’est tueAvec Irène Brossard, c’est une belle voix chaux-de-fonnière qui s’est tue

DanseLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle BouvierLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle Bouvier

Joëlle Bouvier et ses odyssées

A travers quatre rendez-vous, l’Association Danse Neuchâtel (ADN) et le théâtre du Passage célèbrent la chorégraphe...

  26.02.2020 12:11

Les BrenetsLe bâtiment qui a brûlé aux Brenets appartenait à une société qui avait déposé le bilanLe bâtiment qui a brûlé aux Brenets appartenait à une société qui avait déposé le bilan

PolitiqueLa Chaux-de-Fonds: une commission consultative pour oublier l’affaire du «troll»?La Chaux-de-Fonds: une commission consultative pour oublier l’affaire du «troll»?

Top