19.02.2020, 19:06

Le Locle: sur la piste de Rose Jeanneret

chargement
Laurence Chételat et les deux peintures retrouvées dans son grenier.

Patrimoine Appel à témoins après la découverte de deux peintures dans un grenier du Locle.

Un avis de recherche insolite passionne depuis hier les internautes Loclois. L’histoire est émouvante. Il s’agit de retrouver la trace d’une Mademoiselle Rose Jeanneret, héritière de deux petites peintures sur bois, retrouvées dans un grenier du Locle après des années d’oubli.

Le destin a voulu qu’on les trouve le 18 février 2020, pile 94 ans plus tard.
Laurence Chételat, locataire du grenier

C’est en préparant son déménagement que Laurence Chételat est tombée sur ces vues champêtres, ni datées ni signées. Mais au dos de l’une d’elles, une lettre a été collée. On peut y lire «Ces deux panneaux doivent revenir après ma mort à Melle Rose Jeanneret, rue du Marais 26, Le Locle, ou à ses descendants.» Le mot a été écrit par Justine Bourquin, le 18 février 1926.

Quelques lignes tracées le 18 février 1926. Photo Muriel Antille

«Le destin a voulu qu’on les trouve le 18 février 2020, pile 94 ans après que Justine Bourquin a rédigé ces lignes…», s’étonne Laurence Chételat. Celle-ci s’est donc immédiatement attelée à la recherche de la fameuse Rose Jeanneret, et ses éventuels descendants.

Des centaines de Jeanneret dans le canton

Une tâche difficile. S’appeler Jeanneret au Locle, c’est comme s’appeler Wang en Chine. Il s’agit d’une des plus anciennes souches du pays de Neuchâtel. On trouve la première mention de ce patronyme en 1421. Détail piquant: tous les Jeanneret, qu’ils s’appellent Jeanneret-Gris, Jeanneret-Grosjean ou Jeanneret tout court, ont en commun sur leur blason une… rose.

«J’ai eu l’idée de poster cet avis de recherche sur la page «T'es du Locle si…», mais je ne m’attendais pas à soulever autant d’intérêt!» Des Loclois se sont immédiatement lancés sur la piste de Rose Jeanneret. Mais sans trop de résultat hélas.

Les archives de «L’Impartial»

«Avec un simple nom et prénom, le Contrôle des habitants et l’Etat civil ne peuvent pas nous renseigner. Sans compter la loi sur la protection des données qui interdit de divulguer ce genre d’information si on n’est pas de la famille.»

Reste les archives de «L’Impartial»… Et avec la joie incrédule de l’archéologue qui retrouve le bras de la Venus de Milo, nous avons pu mettre la main sur plusieurs éléments. D’abord un billet faisant état du décès de Justine Bourquin, la donatrice. Une institutrice qui s’est éteinte à Fleurier, en février 1934, soit huit ans après qu’elle a collé sa lettre au dos d’une des peintures.

Quant à l’héritière, une annonce passée en 1926 confirme qu’il y avait bien des Jeanneret établis au 26 de la rue du Marais, au Locle. Une autre annonce, datée de 1944, nous apprend qu’une Melle Rose Jeanneret tenait une bijouterie, rue de la Côte 18, au Locle.

Les œuvres ne sont ni signées ni datées. Photo: Muriel Antille

Une œuvre de Gustave?

Ne reste ensuite que des pistes hypothétiques. Rose Jeanneret aurait-elle été parente du peintre Gustave Jeanneret (1847 – 1927), né à Môtiers, dans le Val-de-Travers, à l’instar de Justine Bourquin, dont il était contemporain? Cet artiste dont un critique, en 1890, disait: «M. Jeanneret aime la nature, cela se voit, car il la rend avec une grande puissance et un vrai talent. Les sites qu’il choisit ont un inexprimable charme de poésie, ce sont, en général, de solitaires coins de lacs, où le ciel, l’eau et les berges s’harmonisent merveilleusement.»

Laurence Chételat espère que notre article réveille des souvenirs chez nos lecteurs. «Je trouve ça très émouvant, parce que ce sont des objets qui ont une âme. A l’époque, les gens savaient faire tant de choses de leurs mains…», relève-t-elle.

Alors qui retrouvera Rose Jeanneret?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PatronymesJeanneret, le nom le plus porté dans le canton de NeuchâtelJeanneret, le nom le plus porté dans le canton de Neuchâtel

Top