03.08.2015, 09:20

Le bûcher d'un penseur

chargement

Le centre de culture chaux-de-fonnier de l'ABC accueille en résidence la compagnie hispano-suisse Teatro Frenesi, qui s'est penchée sur le destin du penseur aragonais Miguel Servet, condamné au bûcher à Genève en 1553 pour ses convictions. Théologien, scientifique, il prêchait entre autres le rapprochement des religions monothéistes et l'abandon de la Trinité. La comédienne et chanteuse Teresa Larraga, aragonaise également mais établie dans le canton, a travaillé avec Antonio Buil et le metteur en scène Alberto Castrillo-Ferrer sur un texte d'une ironie acide signé par Jose Luis Cano, encore un Aragonais. Le spectacle qui a macéré dans ce creuset, «Pas de fumée sans feu», est issu du théâtre de l'absurde. Mais il raconte une histoire terrible, au message profond et universel, clin d'œil aussi à tous les libres-penseurs. Ce soir et demain à 20h30 au Temple allemand. Entrée libre. / comm-ron


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennesSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennes

ConférenceLa Chaux-de-Fonds: Sylvain Prudhomme au Club 44La Chaux-de-Fonds: Sylvain Prudhomme au Club 44

CriminalitéDeux voleurs à la tire arrêtés à La Chaux-de-FondsDeux voleurs à la tire arrêtés à La Chaux-de-Fonds

ManifestationFête de mai à La Chaux-de-Fonds: deux tiers des emplacements réservésFête de mai à La Chaux-de-Fonds: deux tiers des emplacements réservés

Chronique«Le devenir des Abeilles», l’air du temps de Vincent Costet«Le devenir des Abeilles», l’air du temps de Vincent Costet

Top