02.08.2015, 19:44

Lapins, poules et pigeons s'exposent

chargement

Dès demain, l'Anim'Halle des Ponts-de-Martel accueillera près de mille lapins, poules, pigeons et canards d'ornement à l'occasion de la 90e Exposition cantonale neuchâteloise, ouverte au public du vendredi à 17h jusqu'au dimanche à 16h. Une manifestation mise sur pied cette année par la Société d'aviculture, cuniculture et colombophilie du Val-de-Travers (Sacc), mais qui reçoit des éleveurs de toute la Suisse romande.

«Cela se déroule aux Ponts-de-Martel, parce qu'au Vallon, à cette saison, nous n'avons pas de locaux suffisamment spacieux», explique Jean-Claude Ravet, président de la Sacc et du comité d'organisation. Forte de 24 membres actifs, dont six jeunes éleveurs de moins de 18 ans, la société compte sur cette manifestation pour renflouer un peu ses caisses. «Les bénéfices de la cantine nous permettent généralement de constituer un fonds de caisse pour quatre à cinq ans, que nous utilisons pour organiser des petites expositions gratuites dans certaines manifestations de la région.» En revanche, contrairement à d'autres sociétés qui ont précédemment mis sur pied l'exposition, les Vallonniers tiennent à ce que l'entrée soit gratuite.

Réunir autant d'animaux n'est, toutefois, pas une sinécure. D'autant que cette année, la Sacc a dû composer avec le changement de législation en matière de détention d'animaux d'exposition. «Les éleveurs viennent avec leurs cages de transport et nous devons leur fournir les cages d'exposition. Or, nous n'avons pu utiliser que les 20% de notre stock, les autres n'étant plus aux normes. Nous avons donc dû aller en chercher un peu partout dans le canton, et même au Jura», précise Jean-Claude Ravet.

Si les éleveurs sont très fiers d'exposer leurs plus beaux spécimens, qui seront notés par un jury jeudi, une telle manifestation est également source de stress pour eux. Ils ont notamment la crainte de ramener des maladies dans leurs élevages.

Et du côté des animaux? «Le plus compliqué c'est de réinsérer les poules exposées dans leur poulailler», note le président, qui élève lui-même des brahma, l'une des plus grandes races. «Pour éviter des batailles trop violentes, on les ramène de nuit, comme ça quand on éteint la lumière, elles se réinstallent rapidement sur leur perchoir pour dormir. On peut également leur appliquer à toutes un déodorant, ainsi elles ont toutes la même odeur et ça calme le jeu.» /fno

90e Exposition cantonale d'aviculture, cuniculture et colombophilie, vendredi de 17h à 22h, samedi de 9h à 22h et dimanche de 9h à 16h. Anim'Halle, Les Ponts-de-Martel


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JeunesseCoronavirus: deux blogs pour occuper les jeunes Chaux-de-fonniers durant le confinementCoronavirus: deux blogs pour occuper les jeunes Chaux-de-fonniers durant le confinement

événementLa Chaux-de-Fonds: la 74e Biennale d’art contemporain reportée à 2021La Chaux-de-Fonds: la 74e Biennale d’art contemporain reportée à 2021

FormationExamens à l’Uni de Neuchâtel: nouvelle revendicationExamens à l’Uni de Neuchâtel: nouvelle revendication

CommerceLes marchands sont de retour au centre-ville de La Chaux-de-FondsLes marchands sont de retour au centre-ville de La Chaux-de-Fonds

Bons plansLapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»Lapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»

Top