La friche industrielle des Eplatures sous l'oeil d'un bureau d'urbanistes zurichois

chargement

La Chaux-de-Fonds L'avenir du site de l'ancienne scierie des Eplatures à La Chaux-de-Fonds est en train de prendre forme, sous forme de plans et maquettes d'abord.

Par Claire-Lise DROZ
  07.08.2015, 15:12
Le site de la scierie des Eplatures sous la loupe des urbanistes.Photo Christian Galley

La Ville de La Chaux-de-Fonds avait racheté au printemps 2014 l'immense friche industrielle de 18 000 m2 entourant l'ancienne scierie des Eplatures, à l'ouest de la ville. Puis elle avait lancé un mandat d'études parallèles. Trois bureaux d'urbanisme s'étaient attelé à la tâche.

Le projet des bureaux zurichois Feddersen & Klostermann et Brühlmann & Loetscher a été retenu pour mener les études de détail. Un projet définitif sera établi cet automne.

Cette friche est appelée à abriter des activités mixtes: habitat, activités commerciales (pas de grandes surfaces!)  artisanat.Le Canton a déjà fait une demande pour disposer d'une surface propre à regrouper des services de l'administration.

Une exposition publique et gratuite de ces projets sur maquettes se tient jusqu'au 26 mars au Passage Léopold-Robert 3 (7h30-12h et 13h30-17h). Philippe Carrard, urbaniste communal et Denis Clerc, architecte communal présenteront la démarche et les projets le 19 mars de 17h30 à 19h30 et le 23 mars de 12h à 14h.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Art contemporainLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposerLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposer

LocalUn Marché de printemps attend les Chaux-de-FonniersUn Marché de printemps attend les Chaux-de-Fonniers

FinancesLe Locle: comptes 2020 déficitaires de 3,2 millions de francsLe Locle: comptes 2020 déficitaires de 3,2 millions de francs

PolitiqueJulien Gressot, nouveau président du Parti ouvrier et populaire neuchâteloisJulien Gressot, nouveau président du Parti ouvrier et populaire neuchâtelois

FleursDes géraniums pour embellir Le LocleDes géraniums pour embellir Le Locle

Top