31.07.2019, 16:00

La fin d’une belle histoire entre Plav et les Montagnes neuchâteloises

chargement
Vue de Plav, dans le Monténégro.

Solidarité Créée il y a 25 ans, l’association Causes communes des Montagnes neuchâteloises sera dissoute le mois prochain. Elle a aidé la ville monténégrine de Plav à se relever de la guerre.

Plav. Un lac, des montagnes, une ville de quelques milliers d’habitants nichée dans une vallée isolée, perchée à 1000 mètres d’altitude. C’est là qu’est allé le soutien de La Chaux-de-Fonds et du Locle, à l’est de l’Adriatique, côté guerre donc, pas côté plage… Le conflit prenait fin en ex-Yougoslavie et on y acheminait de l’aide humanitaire.

Le mois prochain, soit 25 ans plus tard, l’association Causes communes des Montagnes neuchâteloises sera dissoute, faute de relève bénévole. Sur la quinzaine de partenariats initiés en Suisse à l’époque par une ONG, c’était le dernier encore debout. «Si ça a duré aussi longtemps, c’est grâce aux gens qu’on a rencontrés sur place», explique la présidente de l’association, Mariette Mumenthaler. C’est devenu une histoire d’amitié.

Aujourd’hui à Plav, les Bosniaques, les Albanais, les Monténégrins et les Serbes vivent en harmonie, mais les usines fermées durant la guerre n’ont pas rouvert, la route qui devait rendre la région plus accessible au reste du pays n’est toujours pas construite et les jeunes formulent encore trop souvent le projet d’émigrer. Il y a plus de Plavois à New-York qu’à Plav!

Plav vivote de l’agriculture

Peut-être qu’un jour, cette région riche en ressources naturelles et paysagères fera mieux que vivoter de l’agriculture. Mais ça, les Chaux-de-Fonniers et les Loclois qui sont souvent allés sur place ne le verront pas. Pas plus que ceux qu’ils ont accueillis ici, puisque le principe a toujours été d’aider les autochtones à réaliser eux-mêmes leurs projets sur place et à y développer la démocratie, en s’inspirant du modèle suisse.

Causes communes a aussi contribué à quelques réalisations sur le terrain, menées par le lycée de Plav, l’association locale de protection de la nature, ou encore le groupe des femmes qui luttent contre la violence domestique. Les Neuchâtelois ont par exemple vu s’ouvrir un centre pour jeunes handicapés, et c’est avec émotion qu’ils mettront bientôt un point final à l’aventure. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

incidentEx-Yougoslavie: un criminel de guerre se suicide avec du poison durant son procès au Tribunal pénal internationalEx-Yougoslavie: un criminel de guerre se suicide avec du poison durant son procès au Tribunal pénal international

Printemps culturelNeuchâtelois venus d'ex-Yougoslavie, ils vivent passionnément le Printemps culturelNeuchâtelois venus d'ex-Yougoslavie, ils vivent passionnément le Printemps culturel

Neuchâtel au "Carrefour Sarajevo"

Des Balkans, on ne connaît souvent que «la poudrière», la guerre et les films à la poésie brutale de Kusturica. A...

  01.06.2017 07:00

Top