Une bonne vache neuchâteloise donne cinq fois plus de lait aujourd'hui qu'il y a 100 ans

chargement

Elevage La Fédération neuchâteloise inter-races bovine a célébré son 100e anniversaire ce week-end aux Ponts-de-Martel. Près de 300 vaches issues de 72 exploitations – un succès! – ont défilé. Leur productivité est recherchée. Interventions génétiques indispensables.

 28.04.2019, 17:41
Lecture: 4min
Premium
1/21  

C’est un bétail «au top» qui a défilé vendredi, lors de l’exposition venant couronner les 100 ans de la Fédération neuchâteloise inter-race bovine (FNIB) aux Ponts-de-Martel.

Cette organisation défend les intérêts d’éleveurs regroupant cinq races de vaches rouges, et certaines noires. Pour parvenir à donner vie à la vache idéale, belle et surtout bonne laitière, des interventions génétiques...

À lire aussi...

électionsCantonales 2021: presque la moitié du parlement sera montagnonCantonales 2021: presque la moitié du parlement sera montagnon

ElectionsCantonales 2021: les résultats aux PlanchettesCantonales 2021: les résultats aux Planchettes

ElectionsCantonales 2021: les résultats au Cerneux-PéquignotCantonales 2021: les résultats au Cerneux-Péquignot

ElectionsCantonales 2021: les résultats à Brot-PlambozCantonales 2021: les résultats à Brot-Plamboz

ElectionsCantonales 2021: les résultats à La Chaux-de-FondsCantonales 2021: les résultats à La Chaux-de-Fonds

Top