La famille mongole installée à La Chaux-de-Fonds craint toujours son renvoi

chargement

ASILE Menacé pour avoir dénoncé une exploitation minière en Mongolie, un chaman espère que sa demande d’asile soit réexaminée.

 29.03.2019, 15:00
Le requérant d'asile craint de rentrer en Mongolie où il a été menacé pour avoir dénoncé une exploitation aurifère sur une montagne sacrée.

La famille de demandeurs d’asile qui doit être renvoyée en Mongolie le 1er avril espère toujours avoir un sursis. Christian Beuret, porte-parole du groupe de soutien qui s’est constitué, n’a pas eu de réponses des offices fédéral et cantonal concernés. «Mais nous sommes en train d’étayer le dossier médical du père de famille et espérons que leur situation pourra être réévaluée», confie-t-il.

715 signatures

La menace de renvoi qui pèse sur ces parents de trois jeunes enfants, en Suisse depuis 2016, a fortement ému l’opinion publique. La pétition qui circule a recueilli plus de 715 signatures. Le père de famille craint de rentrer dans son pays d’origine après avoir été menacé pour avoir alerté la presse sur l’octroi d’une licence d’exploitation d’une mine d’or à une société étrangère.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AsileLa Chaux-de-Fonds: plus de 500 signatures pour éviter le renvoi d’un lanceur d’alerte mongolLa Chaux-de-Fonds: plus de 500 signatures pour éviter le renvoi d’un lanceur d’alerte mongol

Top