13.02.2019, 13:00

La Chaux-de-Fonds: une femme et un cheval en quête d’égalité au TPR

chargement
HATE - une pièce de Laetitia Dosch avec Corazon.

Spectacle Une femme et un cheval pour une mise à nu des rapports troubles entre amour et haine. «Hate» est une pièce explosive écrite et mise en scène par la comédienne franco-suisse Laetitia Dosch. A voir ce vendredi et samedi au TPR de La Chaux-de-Fonds.

«Pour une raison trouble, il m’a semblé que la meilleure façon de parler de notre époque était de le faire en compagnie d’un cheval, un vrai cheval, tout seul avec moi sur scène». Voici pour la première phrase de sa note de l’auteur. Pour qui suit la carrière de la comédienne, Laetitia Dosch est une drôle de fille, un peu barrée, toujours prête aux paris les plus audacieux.

Le monde, elle le questionne depuis quelques années dans ses «one woman show» provoc ou des pièces qu’elle écrit. La voilà aujourd’hui sur scène avec un hennissant partenaire, Corazon, un pur-race espagnol de 12 ans né dans le Jura. Ce duo, «Hate», a été créé en juin dernier au théâtre Vidy-Lausanne.

Parler d’égal à égal

Il est dit que le cheval est la plus noble conquête de l’homme. Laetitia Dosch botte en touche. Justement pas. Son propos est de mettre les deux espèces sur le même niveau. Utopique? «Bien sûr. C’est un conte, une fable sombre où il est donné un peu plus de liberté que d’habitude à une femme et un cheval. Mais les réalités de demain ne prennent-elles pas racine dans les utopies d’aujourd’hui? Je l’espère», écrit-elle.

Pour préparer ce spectacle, Laetitia Dosch a travaillé dans un manège, l’école-atelier ShanJu de Gimel, avec Judith Zagury, une dresseuse qui refuse qu’on l’appelle ainsi. Une attitude en résonance avec le propos de la comédienne qui cherche à créer ce rapport de confiance véritable, une égalité entre elle et le cheval.

Le choix de la mise à nu

Sur la scène du TPR, à La Chaux-de-Fonds, scène qui a dû être renforcée pour accueillir les deux protagonistes, elle a choisi la mise à nu. Au propre comme au figuré. Avec pour seul accessoire une épée, elle s’adresse donc au cheval en lui racontant sa vie. Sa dernière année, son César raté (événement qui a balisé sa vraie vie), des souvenirs, des sensations, son époque.

Elle soliloque et finit par dire les reparties de son partenaire en prenant une voix plus grave. Le propos est noir mais aussi hilarant. L’amour côtoie la haine. Et le cheval, imprévisible, toujours prêt, lui, à redemander une carotte!

 

Infos pratiques

«Hate», à Beau-Site, La Chaux-de-Fonds, vendredi 15 à 20h15 et samedi 16 février à 18h15. Réservations: tél: 032 912 57 70 www.tpr.ch 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Fait diversIntervention de police au LocleIntervention de police au Locle

Intervention de police au Locle

Une intervention de police est en cours au Locle. Selon les forces de l'ordre, il n'y a pas de danger pour la...

  19.02.2020 16:11

ConcertLe Locle: la pop mélancolique d’Alex Beaupain s’invite au CasinoLe Locle: la pop mélancolique d’Alex Beaupain s’invite au Casino

ThéâtreFrançois Morel explore les doutes de Raymond Devos à La Chaux-de-FondsFrançois Morel explore les doutes de Raymond Devos à La Chaux-de-Fonds

François Morel revisite Raymond Devos

Fan absolu du magicien de la langue française Raymond Devos, décédé en 2006, le comédien et humoriste François Morel...

  19.02.2020 12:02

ExpositionLe dessinateur Chappatte invité d’honneur du Musée des beaux-arts du LocleLe dessinateur Chappatte invité d’honneur du Musée des beaux-arts du Locle

PolitiqueSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennesSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennes

Top