13.05.2019, 16:04

La Chaux-de-Fonds: un Yverdonnois binational soupçonné d’avoir rejoint les rangs des peshmergas

Premium
chargement
On reprochait à cet Yverdonnois d’avoir «participé à des opérations militaires en tant que membre des peshmergas, sous le commandement du Parti démocratique du Kurdistan irakien», entre 2014 et 2016.

Justice Un Kurde binational suisse d’Yverdon-les-Bains était soupçonné d’avoir été membre des peshmergas et accusé d’infraction contre la puissance défensive du pays. Il a finalement été acquitté par un tribunal militaire siégeant à La Chaux-de-Fonds

Avec son crâne dégarni, sa moustache et son veston passé sur un pull à carreaux, on l’imaginerait plutôt en retraité à bavarder à la terrasse d’un café du Moyen-Orient. Image trompeuse.

Sadik Zawity, bourgeois d’Yverdon-les-Bains naturalisé suisse depuis une quinzaine d’années, était sur le banc des accusés d’un tribunal militaire, jugé pour «infraction contre la défense nationale...

À lire aussi...

TerrorismeL'EI exhibe des Peshmergas dans des cagesL'EI exhibe des Peshmergas dans des cages

Etat islamiqueKobané toujours assiégée malgré l'arrivée des peshmergasKobané toujours assiégée malgré l'arrivée des peshmergas

Etat islamiqueLes peshmergas irakiens prêts à intervenir à Kobané en SyrieLes peshmergas irakiens prêts à intervenir à Kobané en Syrie

Top