26.01.2020, 16:22

La Chaux-de-Fonds: les metalleux de Lofofora ont mis le feu à Bikini Test

chargement
Les metalleux de Lofofora ont rassemblé différentes générations à Bikini Test.

Concert Ce vendredi, le groupe de metal français Lofofora a fait trembler les murs de Bikini Test, à La Chaux-de-Fonds, pour le plus grand bonheur des jeunes et moins jeunes. Reportage.

Ils avaient promis de «foutre le bordel». Ça n’a pas manqué: les quatre membres du groupe parisien Lofofora ont retourné Bikini Test, à La Chaux-de-Fonds, ce vendredi 24 janvier. «On se sent un peu comme à la maison, on vient ici depuis décennies», a lancé le chanteur, Reuno, à son public.

Juste avant le concert, c’est dans les loges qu’il s’est confié à ArcInfo: «Le public suisse est davantage ouvert aux styles de musique plus pointus que les Français. C’est certainement dû à la grande originalité de certaines de vos formations.» Et de citer le groupe de metal Kruger et les Young Gods. «Ici le public est vachement éduqué et très attentif. Sans être snob. Dans certaines villes françaises, on a l’impression qu’ils sont tous critiques rock…», se marre Reuno. 

Ce qui est certain, c’est que les spectateurs de vendredi se sont déchaînés sur les sons metal-punk de Lofofora. Enchaînant les pogos et les sauts depuis la scène, ils n’ont pas hésité à brailler les paroles dans une salle pleine à craquer. Raphaël, Neuchâtelois de 40 ans, nuance: «Les jeunes ont dansé sur le nouvel album et les vieux sur les anciens. C’est marrant de voir ce contraste des générations.» 

Lofofora juste avant de monter sur la scène de Bikini Test. Photo: Christian Galley

Un mélange des âges qui a aussi marqué Sylvia, 35 ans, de Saignelégier: «Le public est âgé de 20 à 50 ans. Pour moi, un concert de Lofofora est un rendez-vous avec des personnes que je ne vois plus beaucoup. C’est une belle communion, intense et festive.» 

Alors, Reuno, le rock n’est pas une musique de vieux? «Aujourd’hui, les sons les plus écoutés sont le hip-hop et l’électro. Mais il y a des jeunes au premier rang de nos concerts. Le public se renouvelle: on se refile les noms des groupes comme une bonne adresse.»

Il faut dire aussi que Lofofora ne manque pas l’occasion de partager un moment avec ses fans: «Certains artistes préfèrent rester dans leur loge. Ils passent à côté de ce qui nous nourrit.» C’est aussi pour cette raison que Reuno préfère les petites salles comme Bikini Test aux grandes foules: «Nous étions au Hellfest (réd: un des plus grands festivals de metal d’Europe, en France) l’année passée. Cette marrée inhumaine, ce n’est pas mon truc. Nous essayons toujours de gommer la frontière entre la scène et le public.» Pari réussi à La Chaux-de-Fonds.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiqueLa Chaux-de-Fonds: les Young Gods, dieux du rock suisse, font chauffer Bikini TestLa Chaux-de-Fonds: les Young Gods, dieux du rock suisse, font chauffer Bikini Test

Culture«A vos doigts!, on se défoule et deux génies pour le prix d’un», les bons plans de Vicky Huguelet«A vos doigts!, on se défoule et deux génies pour le prix d’un», les bons plans de Vicky Huguelet

MusiqueLofofora au Rock Altitude Festival du LocleLofofora au Rock Altitude Festival du Locle

SinistreEn 1999, Bikini Test en feu à La Chaux-de-FondsEn 1999, Bikini Test en feu à La Chaux-de-Fonds

RockLa Chaux-de-Fonds: le Parabôle Festival monte à Bikini Test pour une soiréeLa Chaux-de-Fonds: le Parabôle Festival monte à Bikini Test pour une soirée

Top