La Chaux-de-Fonds: les locataires expulsés de Bois-Noir témoignent

chargement

Bois-Noir Les locataires chaux-de-fonniers, qui doivent quitter leur logement pour leur propre sécurité, sont dans les cartons. Ils témoignent.

 29.04.2021, 17:00
Lecture: 12min
Premium
Akirsa et Ajeevan Anparasan font partie des locataires expulsés. Ils espèrent pouvoir rester au collège des Forges, là où ils ont tous leurs copains.

Ils ont encore un mois, voire deux, pour quitter cette barre d’immeubles déclarée inhabitable, rue du Bois-Noir, à La Chaux-de-Fonds. Depuis l’annonce de leur expulsion, mi-avril, quelques locataires ont déjà déménagé, certains ont pu signer un bail ailleurs. Tandis que d’autres cherchent toujours un nouveau logement, à des prix qui, à surface équivalente, ont doublé.

Après avoir reçu ce coup de massue en relevant leur boîte aux lettres, les habitants concernés ont bénéficié d’un appui de la Ville. Seuls ou entourés, vivant là pour la plupart depuis longtemps, ils voient...

À lire aussi...

LogementLa Chaux-de-Fonds: aide financière pour les locataires expulsésLa Chaux-de-Fonds: aide financière pour les locataires expulsés

LogementLa Chaux-de-Fonds: près de quarante ménages expulsés dans l’urgenceLa Chaux-de-Fonds: près de quarante ménages expulsés dans l’urgence

Top