22.02.2019, 11:06

La Chaux-de-Fonds: la grosse centrale à biogaz lancée cette année?

chargement
Les négociations vont bon train pour le rachat du terrain où devrait être construite la centrale à Biogaz de La Chaux-de-Fonds, au pied du Chemin-Blanc.

Agriculture La SA qui devrait lancer la construction d’une grosse centrale à biogaz de La Chaux-de-Fonds devrait être créée en mai. C’est ce que l’on a appris, ce jeudi, à l’assemblée de la Société d’agriculture du district.

«En partenariat avec le fournisseur local d’énergie, l’entreprise Viteos SA, la locomotive biogaz est en route et bien décidée à ne plus s’arrêter!» Ce jeudi à l’assemblée de la société d’agriculture du district de La Chaux-de-Fonds, aux Planchettes, son président David Jeanmaire a annoncé que le gros projet de construction d’une centrale à biogaz à La Chaux-de-Fonds, en gestation depuis 2016, entre dans une phase concrète.

L’idée: produire, à partir du lisier du bétail des exploitations voisines, du méthane, transformé en énergie. Avec 50’000 tonnes de déchets retraités dans une optique écologique et pratique (le lisier peut ensuite être utilisé comme engrais naturel, l’odeur en moins), l’installation chaux-de-fonnière deviendrait l’une des plus grosses de Suisse.

D’après David Jeanmaire, une quarantaine d’agriculteurs des Bulles, du Valanvron, de la Joux-Perret et des Crosettes sont intéressés. Et tous n’ont pas encore été vus, est-il ressorti de l’assemblée. Ceux-ci amèneraient leur lisier dans des fosses de récupération, d’où il rejoindrait la centrale par conduites. Une autre acheminerait l’énergie produite à l’usine de valorisation des déchets Vadec.

Demande de permis d’ici la fin de l’année

Les décisions devraient être prises d’ici début avril, pour qu’une Société anonyme puisse être créée en mai, a précisé le directeur de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture Yann Huguelit, très engagé dans le comité de pilotage. Les agriculteurs resteraient majoritaires dans la société à 51%, Viteos s’engageant à hauteur des 49% restants. Chacun y irait de son million d’investissements.

Reste à acheter le terrain, au lieu-dit Derrière les Moulins, au bas du Chemin-Blanc. Le propriétaire privé est entré en matière, a noté Yann Huguelit. La demande de permis de construire devrait être déposée d’ici la fin de l’année.

«Sachons saisir cette chance», a conclu David Jeanmaire, pour qui cette centrale est propre à donner une nouvelle image de l’agriculture régionale de demain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LA CHAUX-DE-FONDSLa centrale de biogaz pourrait démarrer en 2019La centrale de biogaz pourrait démarrer en 2019

ENERGIES RENOUVELABLESLa plus grande centrale de biogaz du canton du Jura voit le jourLa plus grande centrale de biogaz du canton du Jura voit le jour

Top