29.05.2020, 06:00

La Chaux-de-Fonds: l’accès au futur zoo-musée du Bois du Petit-Château en question

chargement
Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds lors du Conseil général du jeudi 28 mai, qui se tenait exceptionnellement au Pavillon des sports.

Bois du Petit-Château Après le dépôt de l’initiative populaire communale pour sauver le terrain de l’Ancienne, le Conseil général de La Chaux-de-Fonds décide de réfléchir à l’accès au site du futur zoo-musée du Bois du Petit-Château.

Le terrain de l’Ancienne sera-t-il transformé en parking de 35 places pour le futur zoo-musée de La Chaux-de-Fonds? La question demeure après le Conseil général de ce jeudi, qui s’est tenu au Pavillon des sports, Covid-19 oblige. Le Conseil général a décidé de la création d’une commission consultative, qui se penchera sur la question de l’accès au site. Elle intégrera au moins deux membres du collectif Latchauxverte, dont l’initiative populaire communale destinée à «sauver» ce coin de verdure a recueilli plus de 5000 signatures.

Face à cette vague citoyenne, c’est l’exécutif chaux-de-fonnier qui a proposé au Conseil général de créer une commission pour trouver un consensus. Le texte n’a pas passé le cap du législatif sans être amendé, par le PLR et surtout par le POP. Hors de question en effet, pour les popistes, de se contenter d’une réflexion sur le «réaménagement» du terrain. Ils ont été entendus par la majorité de gauche.

Leur représentant, Julien Gressot, estime qu’il faut examiner plus largement la question de l’accès au site. «C’est le contenu et la muséographie qui amèneront le succès, pas le parking», a-t-il lancé. Et de citer quelques exemples d’institutions culturelles à succès dépourvues de parking.

Sur les parkings des entreprises?

Le popiste se demande s’il n’est pas possible de trouver un arrangement avec les entreprises situées aux abords du Bois du Petit-Château, dont «les parkings sont vides le week-end». Les libéraux-radicaux, eux, ont convaincu la majorité d’intégrer des représentants du tourisme dans cette commission, qui a deux ans pour trouver une solution convaincante aux yeux des pétitionnaires.

Le Conseil général a aussi accepté un crédit de 2,7 millions de francs (1,89 million à la charge de la Ville) pour une modification du bassin de rétention des eaux pluviales de la station d’épuration (meilleure capacité de «dégrillage»), qui empêchera le lit de la Ronde de ressembler parfois à une déchetterie.

Enfin, le Parti socialiste a ressorti un vieux projet des tiroirs, qui a n’a pas rencontré l’opposition de l’exécutif et devrait plaire, après le semi-confinement. Les familles chaux-de-fonnières devraient ainsi recevoir bientôt quatre entrées gratuites par ménage pour cet été, valables notamment à la piscine, pour un coût estimé à 6000 francs, à la charge de la Ville.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementDu nouveau concernant le «parking de l’Ancienne» à La Chaux-de-FondsDu nouveau concernant le «parking de l’Ancienne» à La Chaux-de-Fonds

Top