12.02.2020, 05:30
Lecture: 6min

La Chaux-de-Fonds: «Datazone», des clichés de beautés désastreuses à la Nuit de la photo

Premium
chargement
Photographie très géométrique de quartiers et immeubles marseillais.

Clichés La 9e édition de la Nuit de la photo s’ouvrira par une conférence du photographe français Philippe Chancel, qui présentera son projet «Datazone».

Dans son «Festin nu», publié en 1959, l’écrivain William Burroughs explose les codes du roman. Ses chapitres, écrits, réécrits, tronqués, fragmentés, déplacés, recollés, se suivent en une suite de délires de junkie, de débauche sexuelle, de politique insensée.

Une dystopie que son auteur développe dans un pays imaginaire nommé Interzone – premier titre du manuscrit –, où le réel fait corps avec la fiction. William Burroughs joue avec les frontières malléables de la folie et fait vivre à ses lecteurs une expérience...

À lire aussi...

Le grand portraitLe Chaux-de-Fonnier Claude-André Moser, le feu et la glaceLe Chaux-de-Fonnier Claude-André Moser, le feu et la glace

FestivalBeau succès pour la 8e Nuit de la photo de La Chaux-de-FondsBeau succès pour la 8e Nuit de la photo de La Chaux-de-Fonds

ImageLa Chaux-de-Fonds: Lénine s'invite à la Nuit de la photoLa Chaux-de-Fonds: Lénine s'invite à la Nuit de la photo

La Chaux-de-FondsLa 7e Nuit de la photo, avec ses 30 projections, remporte un beau succèsLa 7e Nuit de la photo, avec ses 30 projections, remporte un beau succès

Top