06.08.2019, 18:42

La Brévine veut mieux vendre son fromage

chargement
La fromagerie de La Brévine.

Commerce C’est une petite révolution pour La Brévine: le magasin de la fromagerie n’est plus tenu par le fromager. Les producteurs locaux espèrent mieux vendre leur terroir.

A La Brévine, le magasin de la fromagerie a toujours été tenu par le fromager lui-même. Il y a plus de soixante ans que c’est comme ça. Mais les choses changent. Depuis cette semaine, Brevifrom, la société composée par les 25 producteurs de lait du coin, a mis un spécialiste du commerce de détail alimentaire derrière le comptoir, le frontalier Jean-Philippe Lefèvre, qui a longtemps travaillé dans la grande distribution. Deux vendeuses ont aussi été engagées, chacune à 20%.

Brevifrom existe depuis deux ans. Elle regroupe les agriculteurs et le fromager, «le modèle est unique dans le canton», avance André Aeby, le président de la société. But de la démarche: commercialiser plus efficacement le fromage (dont le Gélinot des prés, cette spécialité à pâte mi-dure), le beurre et les yogourts qui sortent de la fromagerie du village.

Chaque année, les vaches de La Brévine «donnent» plus de 3 millions de litres de lait. Les paysans le livrent à la fromagerie, qui ne parvient pas (encore?) à tout transformer. «Disons qu’il y a 200’000 litres qu’on pourrait mieux valoriser, plutôt que de le voir partir dans la grande distribution», estime André Aeby.

La qualité du fromage d’altitude

Les agriculteurs misent sur la qualité du lait d’altitude. «La flore estivale est riche en montagne, du coup le lait est plein des fameux oméga-3 que tout le monde recommande», résume André Aeby. Aujourd’hui, un kilo de fromage brévinier sur deux est consommé par les habitants du village eux-mêmes. Le reste est surtout vendu dans le canton.

Même si la concurrence ne manque pas dans le pays de Neuchâtel – «il compte 16 ou 17 fromageries», glisse André Aeby –, Brevifrom espère se tailler petit à petit une plus grande part du marché, en misant sur la professionnalisation de la commercialisation. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TerroirLe gruyère, ce très bon fromage neuchâteloisLe gruyère, ce très bon fromage neuchâtelois

EconomieLa tête de moine AOP a son temple au NoirmontLa tête de moine AOP a son temple au Noirmont

TerroirA Lignières, on produit du fromage de chèvreA Lignières, on produit du fromage de chèvre

Top