25.07.2019, 14:38

La Brévine, paradis en période de canicule

chargement
Baignade dans le lac des Taillères.

Météo Alors que le Doubs montre déjà des signes d’assèchement, le lac des Taillères fait le bonheur des touristes à La Brévine.

Le record absolu de température de 36° enregistré à La Brévine en juillet 2000 n’a pas été battu cette année. Il y faisait 27° ce jeudi matin jeudi 25 et 32° hier. En revanche, le mois de juin 2019 a été le plus chaud jamais enregistré, avec 33,1° le jeudi 27.

Nuits fraîches

C’est tout de même le paradis de ceux qui viennent chercher la fraîcheur. «Il faisait 14° à 7h30 ce matin», nous a indiqué le président de commune Jean-Maurice Gasser. Les touristes ont l’assurance de passer de bonnes nuits et peuvent piquer une tête dans le lac, dont la température frise les 20°. Un lac qui ne s’assèche pas en raison des nombreuses sources qui l’alimentent.

Doubs à sec au défilé d’Entre-Roches

Contrairement au Doubs, qui est à sec depuis le début de ce mois au défilé d’Entre-Roches, entre Morteau et Pontarlier, dans le Haut-Doubs. En amont, à Arçon ou à Montbenoît, le débit de la rivière est très faible. «Seules quelques petites mares subsistent et permettent aux poissons de s’offrir un peu de répit.

Une situation inquiétante qui rappelle immanquablement l’épisode de sécheresse survenu à l’été dernier. Un spectacle auquel il faut désormais s’habituer», écrivent nos collègues de «L’Est Républicain».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnvironnementA sec, le Doubs prend des allures de pâturagesA sec, le Doubs prend des allures de pâturages

InsoliteLe Doubs à sec nous montre ses ruinesLe Doubs à sec nous montre ses ruines

Top