30.09.2018, 11:42

La Chaux-de-Fonds: la Sombaille Jeunesse relève un défi après l’autre

chargement
Le premier des défis lancés aux jeunes et moins jeunes: une partie de baby-foot grandeur nature.

Anniversaire Samedi, Sombaille Jeunesse à La Chaux-de-Fonds a fait la fête sous la forme d’un Défi original et drôle. Une des manifestations d’un 125e anniversaire avec des nuages à l’horizon.

Après une pause de quatre ans, l’institution chaux-de-fonnière pour l’accueil des jeunes en difficulté regroupée sous le label Fondation Sombaille Jeunesse – Maison des jeunes a relancé samedi dernier une fête ouverte sur la cité, qu’elle domine de son port d’attache tout au nord de la ville.

«Plutôt que de continuer avec une kermesse et son traditionnel tournoi de football, nous voulions faire quelque chose qui ait plus de sens pour nous», explique l’un des directeurs pédagogiques, Yvan Heger.

Pierre angulaire de la fête: le «Défi Sombaille», une succession d’épreuves, avec baby-foot grandeur nature, expériences des cinq sens, jeu de construction ou parcours du combattant. Parmi les sept équipes de cinq participants partis pour la rigolade, de 7 à 77 ans, c’est la Dream Team qui a été déclarée gagnante, à l’applaudimètre.

Plusieurs événements

Le retour de la fête sur les contreforts de Pouillerel coïncidait aussi avec les 125 ans de l’institution pour enfants, qu’elle ne souhaitait pas fêter trop officiellement. «Plutôt qu’un immense événement, nous avons opté pour plusieurs plus petits dans nos différents secteurs», note le directeur Claude Butscher. Il y a eu l’inauguration du café des Jardins, où des jeunes peuvent s’exercer en préformation aux métiers de la restauration, et le déménagement du groupe d’accueil d’urgence de la maison-mère de Sombaille 6 dans l’ancien Palabrier à la rue des Jonquilles, de l’autre côté de la ville. Le 27 octobre, il y aura encore le marché d’automne de la Maison des apprentis, rue du Banneret.

«Nous profitons aussi du marché aux puces de la fête pour ouvrir, à côté du café, un marché d’occasion permanent automne-hiver», signale Claude Butscher.

Politique de placement

Ces mouvements d’une Sombaille à plusieurs têtes ne sont pas finis. La restructuration cantonale du placement des jeunes – moins d’internat, plus de familles d’accueil et de suivi ambulatoire – va influencer l’institution. Sa direction, attentive à ces changements à venir, ne nie pas se faire quelques soucis.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ClimatLe Locle et Neuchâtel dans le noir pendant une heureLe Locle et Neuchâtel dans le noir pendant une heure

Le Locle et Neuchâtel dans le noir

Samedi soir, durant une heure, certains monuments du Locle et de Neuchâtel ont été éteints dans le cadre de l’action...

  29.03.2020 14:00

EmploiCoronavirus: à La Chaux-de-Fonds, Singer a instauré le volontariatCoronavirus: à La Chaux-de-Fonds, Singer a instauré le volontariat

TémoignageGuérie du Covid-19, une Locloise de 95 ans raconteGuérie du Covid-19, une Locloise de 95 ans raconte

CommercesLa Chaux-de-Fonds: les enfants peuvent bien entrer dans le Denner des EplaturesLa Chaux-de-Fonds: les enfants peuvent bien entrer dans le Denner des Eplatures

MobilitéCoronavirus: La Chaux-de-Fonds oublie provisoirement ses macarons de stationnementCoronavirus: La Chaux-de-Fonds oublie provisoirement ses macarons de stationnement

Top