07.08.2015, 10:53

L'imprimerie Gasser envisage de licencier la moitié de ses employés

chargement
L'imprimerie Gasser compte abandonner l'offset pour se concentrer sur des solutions numériques. Elle se séparera de 12 de ses 23 employés.

Le Locle Pour faire face à la crise économique, l'imprimerie neuchâteloise Gasser compte lâcher l'offset pour se recentrer sur les solutions numériques. Elle se séparerait de 12 de ses 23 employés.

L'imprimerie neuchâteloise Gasser, active dans un secteur confronté à la crise économique et structurelle, envisage de se recentrer sur les solutions numériques et d'abandonner l'offset. L'entreprise basée au Locle pourrait licencier 12 collaborateurs sur 23.

Le personnel a été averti lundi et une période de consultation a été ouverte. Les employés pourront proposer des idées par écrit jusqu'au 25 janvier. Une assemblée générale extraordinaire les étudiera et décidera de la suite des opérations.

Pour l'imprimerie locloise, il s'agit d'anticiper, de changer de modèle pour préparer l'avenir, explique Raphaël Gasser, qui vient de prendre les rênes de l'entreprise des mains de son père Louis-Georges. Il confirmait ainsi des informations parues mercredi dans "L'Express/L'Impartial".

La branche fait face à des baisses de volumes et de prix et ses marges sont faibles. Elle subit aussi la concurrence de la France voisine dans le contexte du bas niveau de l'euro face au franc, note le directeur de Gasser. Et de préciser que la maison d'édition G d'Encre, fondée en 2001, n'est pas touchée par les mesures.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top