01.12.2016, 19:11

L'horloger de luxe Pequignet placé en liquidation judiciaire

chargement
Maison Pequignet, manufacture de luxe authentique, à Morteau.

France voisine Le fabricant de montres de luxe Pequignet, dernier représentant de la haute horlogerie française, a été placé en liquidation judiciaire, hier, par le tribunal de commerce de Besançon. Il emploie 42 salariés à Morteau.

Le fabricant de montres de luxe Pequignet, dernier représentant de la haute horlogerie française, a été placé en liquidation judiciaire, hier, par le tribunal de commerce de Besançon. Il emploie 42 salariés à Morteau.

Le tribunal a accordé à l'entreprise une poursuite d'activité de trois mois pour lui permettre de trouver un repreneur, a indiqué jeudi Florence Sentilhes, présidente du directoire de Pequignet. Les candidats à la reprise ont jusqu'au 8 février prochain pour déposer une offre.

La société Pequignet, placée en redressement judiciaire avant sa reprise en 2012, s'est retrouvée en difficulté en raison de "la forte dégradation du marché de l'horlogerie" depuis 2015, a-t-elle expliqué à l'AFP.

Commandes en berne

Le carnet de commandes de l'horloger a progressivement baissé, alors que "certains clients étaient pris dans la tourmente de la crise horlogère", a ajouté la direction.

"Pequignet, c'est la dernière entreprise de haute horlogerie en France ayant développé son propre calibre, le Calibre Royal, un mouvement de manufacture à multiples complications", ces fonctions qui viennent s'ajouter à l'affichage de l'heure, souligne Florence Sentilhes qui a "bon espoir de trouver un repreneur pour ce fleuron de l'horlogerie de luxe".

Crée en 1973 à Morteau, dans le berceau de l'horlogerie française, près de la frontière avec le canton de Neuchâtel, Pequignet a réalisé 4,7 millions d'euros (5 millions de francs) de chiffre d'affaires en 2015.

C'est un véritable choc à Morteau et dans tout le secteur horloger, déjà touché par une crise importante.
L'activité va se poursuivre jusqu'au 10 février et l'éventualité d'une reprise est gardée en ligne de mire.
Les candidats éventuels ont jusqu'au 8 février pour déposer leurs offres.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ConfinementCoronavirus: La Chaux-de-Fonds lance deux sondages pour cerner les besoins des familles confinéesCoronavirus: La Chaux-de-Fonds lance deux sondages pour cerner les besoins des familles confinées

GuérisonThéo Huguenin-Elie: le Covid-19 est «une vraie saleté»Théo Huguenin-Elie: le Covid-19 est «une vraie saleté»

NécrologiePassionné de cinéma, José Aubry nous a quittésPassionné de cinéma, José Aubry nous a quittés

Un passionné de cinéma n’est plus

Cheville ouvrière des cinémas neuchâtelois, artisan de la révolution numérique, José Aubry s'en est allé. Hommage.

  31.03.2020 13:11

PolitiqueLe Conseil général de La Chaux-de-Fonds ne siégera pasLe Conseil général de La Chaux-de-Fonds ne siégera pas

ClimatVilles neuchâteloises dans le noir pendant une heureVilles neuchâteloises dans le noir pendant une heure

Villes neuchâteloises dans le noir

Samedi soir, durant une heure, certains monuments de La Chaux-de-Fonds, du Locle et de Neuchâtel ont été éteints, dans...

  29.03.2020 14:00

Top