L'emblématique Marcel Jacquat cède sa place

chargement
  06.04.2007, 12:00

Une figure s'en va, un jeune rempli d'ambitions débarque. Le directeur des institutions zoologiques de La Chaux-de-Fonds Marcel Jacquat prendra sa retraite à la mi-août. Son poste sera repourvu par Arnaud Maeder (33 ans). «Ce ne sera pas facile de lui succéder. Je suis relativement jeune, cela peut paraître étonnant. Mais j'ai une très grande motivation!»

C'est ce trait de caractère qui a retenu l'attention du Conseil communal. Arnaud Maeder a été choisi parmi une trentaine de candidats. «C'est un poste à responsabilité, je suis vraiment extrêmement heureux!» Français d'origine, il est actuellement chargé de recherche auxiliaire au Musée cantonal de zoologie de Lausanne, et parallèlement responsable des animations du musée. Ce natif de Grenoble conduit également deux autres mandats: il est professeur du cours de zoologie à l'Université de Lausanne - en remplacement durant un semestre - et travaille pour le Centre suisse de cartographie de la faune et l'Office fédéral de l'Environnement, à Neuchâtel, s'affairant à la réactualisation de la liste rouge des fourmis des bois en Suisse.

Après avoir effectué ses classes en France - une licence en biologie des organismes, un master et un diplôme acquis dans «une station perdue dans la forêt de Paimpont», le fief de Merlin l'enchanteur... -, il a obtenu son doctorat en biologie à l'Université de Lausanne en 2006. Désormais, Arnaud Maeder a envie de «revenir à quelque chose de concret pour le public et la culture».

Ayant toujours eu «un intérêt scientifique et pédagogique», les institutions zoologiques de La Chaux-de-Fonds sont donc «une structure idéale» pour lui, par la diversité des tâches à accomplir. «Ce qui existe est déjà superbe, c'est exactement ce qu'il me faut», se réjouit-il. Non sans avoir des idées qui foisonnent derrière la tête! Rêvant notamment du projet de Naturama, qui rattacherait le Musée d'histoire naturelle au parc du Bois du Petit-Château et au vivarium: «On pourrait profiter des liens entre l'empaillé et le vivant pour amener un axe pédagogique.» Il imagine de nombreux contacts, par exemple avec le Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel. «La Chaux-de-Fonds deviendrait un pôle zoologique!»

Bien que lucide quant aux moyens financiers de la Ville, le jeune homme est motivé. «On fera ce qu'on pourra. Mon premier challenge sera de montrer à la commune que ça bouge», sans toutefois démonter l'«?uvre» de Marcel Jacquat. «On va miser sur la continuité. Ce sera un travail d'équipe», assure Arnaud Maeder. /sbi


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Fait diversLa Chaux-de-Fonds: le Dahu du Bois du Petit-Château a été vandaliséLa Chaux-de-Fonds: le Dahu du Bois du Petit-Château a été vandalisé

ConcertLa Chaux-de-Fonds: le NEC fait se rencontrer Schubert et KurtágLa Chaux-de-Fonds: le NEC fait se rencontrer Schubert et Kurtág

CirculationCollision en chaîne à Brot-PlambozCollision en chaîne à Brot-Plamboz

ExpositionNuit de la photo: «Arrêts sur images» et expositions dans tous les muséesNuit de la photo: «Arrêts sur images» et expositions dans tous les musées

ConsommationLa Chaux-de-Fonds: la Coop des Mélèzes va rouvrir ses portes mercrediLa Chaux-de-Fonds: la Coop des Mélèzes va rouvrir ses portes mercredi

Top